Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Décalcification osseuse : symptômes et prévention

Décalcification osseuse : symptômes et prévention

Comprendre et se prémunir de la décalcification osseuse
Décalcification osseuse : symptômes et prévention

           - Sommaire -

Qu'est-ce que la décalcification ?

Prévenir et soulager la décalcification

 

Le calcium a une importance clé pour notre santé. C’est un élément chimique vital qui permet la formation et la régénérescence de nos os et de nos dents. Le manque de calcium et la décalcification osseuse ne sont donc pas quelque chose à prendre à la légère.

Qu'est-ce que la décalcification ?

Quand parle-t-on de décalcification osseuse ? Quels sont les différents types de décalcification ? Voici ce qu’il y a savoir à savoir sur cette maladie.

Décalcification principes

La décalcification osseuse, ou perte osseuse est une maladie rendant les os et les dents plus fragiles et, de ce fait, plus exposés aux fractures. Lorsque cette maladie nous touche, nos os perdent en densité en raison d’une diminution de la quantité de tissu osseux dans notre corps.

Nos os se régénèrent tout au long de notre vie. Le corps humain absorbe les vieux tissus osseux et en produits de nouveau. En moyenne, notre squelette entier se régénère tous les 10 ans, très progressivement bien sûr. Avec l’âge, ce processus ralentit.

Tant que le corps dispose d'un bon équilibre entre les nouveaux et les anciens os, les os restent sains et solides. La perte osseuse se produit lorsque la quantité d'os absorbée est supérieure à la quantité d'os nouvellement générée.

Parfois, la décalcification osseuse se produit sans aucune cause connue, et une certaine perte osseuse liée au vieillissement est tout à fait normale. D'autres fois, la décalcification osseuse est héréditaire. En fonction de nos gènes, nous sommes plus ou moins exposés à cette maladie. Enfin dans d’autres cas, la décalcification est liée à des carences et peut donc être évitée.

Statistiquement, les personnes les plus touchées par la décalcification osseuse sont les femmes âgées. Trois millions de femmes sont touchées en France, et l’ostéoporose, le type de décalcification osseuse le plus courant touche près d’une femme sur deux après 50 ans. On estime qu’environ 130 000 fractures sont liées à cette maladie chaque année.

Les hommes de plus de 70 ans sont également souvent touchés par cette maladie. Pour les femmes, la cause principale de la décalcification osseuse est la baisse du niveau d'œstrogène dans le corps après la ménopause. Pour les hommes, une baisse de la production de testostérone avec le vieillissement peut être la cause de la décalcification osseuse.

De plus, en vieillissant, le corps a tendance à puiser dans le calcium osseux pour alimenter en calcium nos muscles et organes qui eux aussi en ont besoin. Nos os se trouvent alors fragilisés. Ce processus est normal dans une certaine mesure, mais lorsqu’il atteint un certain stade on parle bien de décalcification osseuse.

Les symptômes de la décalcification

Il n'y a généralement pas de symptômes dans les premiers stades de la décalcification osseuse, ce qui rend cette maladie dure à prévenir. Mais une fois que les os sont affaiblis, les signes et symptômes comprennent :

  • Douleurs dorsales, causées par une vertèbre fracturée ou affaissée
  • Douleurs articulaires comme des rhumatismes
  • Rapetissement au fil du temps
  • Une posture penchée
  • Une fracture sans blessure ni choc violent

Les fractures osseuses en particulier au niveau de la colonne vertébrale ou des hanches sont les complications les plus graves liées à la décalcification osseuse. Les fractures de la hanche sont souvent causées par une chute et peuvent entraîner une invalidité et même un risque accru de décès.

Des fractures de la colonne vertébrale peuvent se produire sans chute ou coup. Les os qui composent la colonne vertébrale - les vertèbres - peuvent aussi s'affaiblir au point de se froisser, ce qui peut entraîner des douleurs dorsales, une perte de taille et une posture penchée vers l'avant.

Lorsque l'ostéoporose ou d’autres formes de décalcification osseuse touchent l’ensemble du squelette, les personnes malades sont malheureusement obligées de finir leur vie en fauteuil roulant ou totalement alitées dans le pire des cas. Enfin, pour ce qui concerne la dentition, la décalcification osseuse entraîne une fragilisation de l’émail et un risque accru de carie.

Les différents types de décalcification

Il existe différents types de décalcification osseuse, en fonction des causes de la maladie. Tout d’abord on distingue deux mécanismes à l’origine de la décalcification :

  • Ostéomalacie : les tissus osseux se fixent mal et sont plus mous, ce qui les fragilise également
  • L’ostéoporose : la quantité de tissu osseux diminue dans le corps. Il y a de moins en moins d’os dans le corps et les os restants sont fragilisés.

A cela s’ajoutent deux phénomènes entraînant la destruction des tissus osseux : l’un hormonal et l’autre tumoral. Il existe en tout 4 grandes catégories de décalcifications osseuses :

  • L’ostéomalacie
  • L’ostéoporose
  • L’ostéose cancéreuse
  • L’hyperparathyroïdie

En ce qui concerne les symptômes et signes cliniques, ce sont les mêmes pour les 4 maladies, c’est-à-dire comme on vient de le voir des douleurs osseuses, un affaissement de la posture et des risques élevés de fracture.

Mais c’est important de connaître les différences entre ces maladies car certaines peuvent être évitées ou tout du moins retardées. C’est l’objet de la suite de cet article.

Prévenir et soulager la décalcification

Le calcium est réellement la clé pour des os en bonne tout au long de la vie. C’est un nutriment essentiel que beaucoup d'entre nous négligent dans leur alimentation. De même pour les minéraux qui jouent également un rôle important dans la lutte contre la décalcification osseuse.

Reminéraliser son corps

Presque toutes les cellules du corps utilisent le calcium d'une manière ou d'une autre, y compris le système nerveux, les muscles et le cœur. Et comme vu précédemment, le corps utilise le calcium pour construire et maintenir solides nos os et des dents.

Or en cas de carence avec un régime alimentaire trop pauvre en calcium, le corps doit prélever du calcium sur les os pour assurer un fonctionnement normal des autres cellules, ce qui peut entraîner une décalcification des os.

C’est pour cela qu’hors troubles hormonaux et cancer, une alimentation avec des carences est la principale cause de décalcification. La bonne nouvelle est que dans ce cas, cette maladie peut être évitée.

L'alimentation est la meilleure source de calcium et de minéraux. Les médecins recommandent de passer autant que possible par l'alimentation pour couvrir nos besoins quotidiens en calcium et de ne prendre que des compléments à faible dose pour combler les éventuels déficits.

Le corps humain est en effet mieux à même d'absorber le calcium provenant de l'alimentation que des compléments alimentaires. Des études montrent que même si les personnes qui prennent des compléments en calcium ont un apport moyen plus élevé, celles qui tirent leur calcium de l'alimentation ont des os plus solides.

De plus, l'utilisation de suppléments de calcium à forte dose peut augmenter le risque de calculs rénaux et de maladies cardiaques.

Que faut-il manger pour lutter contre la décalcification ?

Il faut chercher les aliments qui possèdent une bonne concentration en minéraux et notamment en calcium. Concernant les sources alimentaires et naturelles en calcium et en minéraux, le choix est large. Les bonnes sources de calcium sont :

  • Les produits laitiers
  • Les légumes verts
  • Certains poissons
  • Les flocons d'avoine et autres céréales
  • Les fruits.

Il est donc possible d'adapter son alimentation pour freiner la décaclcifiaction. Mais il faut savoir que la phythothérapie des herboristes peut également apporter des sources naturelles de calcium et de minéraux.

Pour les apports en minéraux, certaines plantes également sont adaptées. Par exemple l’ortie est très riche en magnésium, en fer, en silice et en oligo-éléments. C’est un excellent reminéralisant pour éviter les carences et problèmes osseux et articulaires. Au moment de la ménopause, il est même conseillé aux femmes d’en faire une cure.

Une autre plante conseillée afin de reminéraliser votre corps est la prêle des champs. C’est une petite plante vivace qui aime les sols riches en silice et en minéraux, d’où son intérêt. Vous pouvez la consommer sous forme de gélules, de décoction ou de teinture. Elle est également riche en calcium et en potassium, n’hésitez pas à en consommer pour prévenir l’ostéoporose.

Si vous avez du mal à intégrer plus d'aliments riches en calcium et en minéraux, vous pouvez également vous tourner vers des formules alcalinisantes ou de la silice à boire. Enfin pour prévenir la décalcification des dents, ce sont les procédés à base de nacre qui sont préconisés.

Soulager les douleurs

Comme expliqué précédemment, la décalcification osseuse ne présente pas de symptômes au début. Les malades se rendent d’ailleurs souvent compte qu’ils le sont seulement après une fracture ou lorsque leur médecin remarque qu’ils ont les vertèbres affaissées.

Mais à partir d’un certain stade, l’ostéoporose et les autres formes de décalcification osseuse peuvent être très douloureuses, en particulier pour les articulations. Heureusement, comme pour beaucoup de douleurs, différentes plantes peuvent venir en aide.

Le concentré de plantes Articulations Bio herbonata, composée d’une synergie de plantes est par exemple votre allié en cas d’articulations douloureuses. Il aide à soulager notamment de l'arthrose et des rhumatismes. La Reine-des-prés contenue à l’intérieur agit notamment sur la flexibilité des articulations. De même pour la feuille de cassis qui est utilisée pour drainer votre corps et soulager les articulations.

Vous retrouvez également dans ce concentré des feuilles d’orties, qui vous apporteront de nombreux minéraux et oligo-éléments, comme le silicium, afin de renforcer vos tissus osseux et l’ensemble de votre squelette. De plus, l’ortie est également une plante drainante qui renforce la souplesse articulaire et musculaire.

N’hésitez donc pas à vous tourner vers les tisanes, concentrés de plantes et autres infusions afin de soulager vos douleurs et maux en cas de décalcification. Les plantes qu’on y trouve apportent des compléments naturels à votre alimentation afin de prévenir au mieux la décalcification osseuse. La tisane Articulation Herbonata est parfaite pour cela.

Enfin, consultez votre médecin dans tous les cas si vos articulations vous font mal ou si vous sentez que votre colonne vertébrale s’affaisse bien entendu.

Le mot de la fin sur la décalcification

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a savoir sur la décalcification osseuse, cette maladie difficile à repérer en raison de son absence de symptômes dans les premiers stades.

La clé pour prévenir cette maladie se trouve belle et bien dans l’alimentation. Dans la plupart des cas, la décalcification osseuse est due à des carences alimentaires. En cas de douleurs articulaires liées à cette maladie, vous trouverez sur Herbonata de nombreux remèdes naturels à base de plantes afin de profiter au mieux des vertus thérapeutiques que nous offre Mère Nature.

Nos articles conseillés

*
Reine des près Bio - sommité fleurie

Reine des près Bio - sommité fleurie

Herbonata
4,45 €

*
Ortie Silice Buvable Bio - 1L

Ortie Silice Buvable Bio - 1L

Biofloral
35,50 €