Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Faciliter la préménopause avec les plantes

Faciliter la préménopause avec les plantes

Solutions naturels à la préménopause
Faciliter la préménopause avec les plantes

                                 - Sommaire -

Qu'est ce que la ménopause ?

Bien vivre sa préménopause

Les plantes pour atténuer la préménopause

Les huiles essentielles pour soulager la préménopause

 

Qu'est-ce que la préménopause ?

La définition de la préménopause

La préménopause est la période de transition hormonale qui précède la ménopause (en général de 2 à 5 ans).

La préménopause survient habituellement entre l’âge de 45 et 50 ans, mais comme chaque femme est unique, elle peut survenir plus tard mais aussi plus tôt…

La période de préménopause est considérée comme terminée lorsque la femme a passé une année complète sans avoir de menstruations.

La ménopause est confirmée par une absence de règles au-delà de 12 moins consécutifs et chez une femme dont l’âge est autour de 50 ans.

La préménopause est une étape de la vie d’une femme, elle est tout à fait normale, elle ne nécéssite pas faire un diagnostic, mais elle peut être accompagnée naturelement afin de passer ce cap avec plus de douceur.

Si vous vous questionnez, un interrogatoire ainsi qu’un examen physique devraient permettre à votre médecin de confirmer votre état de préménopause.

 

 

Les causes de la préménopause

Au moment de la préménopause, les ovaires ralentissent leur activité, le nombre de follicules ovariens et la fertilité diminuent. Le taux de progestérone après l’ovulation diminue et cela crée une imprégnation oestrogénique qui se prolonge tout au long du cycle. Cette hyperoestrogénie entraîne différents symptômes selon les femmes.

 

Les signes caractéristiques de la préménopause

Ce changement hormonal en péri ménopause peut entraîner pour certaines femmes des modifications de leur cycle comme l’irrégularité des cycles (les règles arrivent plus tôt ou plus tard), leur fréquence peut diminuer, les règles peuvent être plus abondantes. On peut voir apparaître des troubles liés aux cycles comme le SPM (oedème des membres inférieurs, gonflement des seins...), les dysménorrhées, des maux de tête, des troubles de l’humeur, ainsi qu’une prise de poids. Les symptômes peuvent être très différents d’une femme à l’autre.

 

Bien vivre sa préménopause

Consulter son ou sa gynécologue

Les symptômes de la préménopause peuvent avoir un fort impact sur la qualité de vie, il ne faut pas hésiter à en parler avec un gynécologue afin qu’il puisse donner les conseils adaptés en fonction des symptômes et de leur intensité.

En période de préménopause, il peut aussi être plus difficile de gérer sa fertilité, en raison des irrégularités du cycle… La contraception de la femme en préménopause est aussi un sujet important.

 

Adopter une alimentation équilibrée

En période de préménopause, une alimentation équilibrée sera d’une excellente aide pour maintenir son équilibre et ainsi prévenir les symptômes de la préménopause et les fluctuations hormonales. Mais aussi ralentir le vieillissement de la peau, limiter la fonte musculaire, prévenir les troubles cardio-vasculaires et les troubles collatéraux de la préménopause tels que l'ostéoporose, les troubles de l’humeur, la fatigue, la prise de poids.

Pour cela, on veillera tout d’abord à limiter les boissons stimulantes (café, thé etc.), ainsi que les aliments riches en sucre rapide (sucreries,alcool, sodas..) et les graisses saturées (charcuterie, chips, beurre, fromages..), notamment car ils favorisent la survenue de troubles cardio-vasculaires.

On veillera à consommer beaucoup de végétaux, d’aliments riches en acides gras essentiels (omégas 3 en particulier que l’on retrouve dans les petits poissons que l’on pourra consommer 3 fois par semaine : sardine, maquereau..), des glucides complexes (céréales complètes ou semi-complètes), des protéines de bonne qualité (comme les oeufs, le poisson, et un peu de viande blanche).

 

 

L’équilibre en acides gras essentiels est particulièrement important afin de garantir un meilleur équilibre hormonal et de bien nourrir la peau et les muqueuses de l’organisme. Pour cela, on pourra consommer des huiles riches en omégas 3 (bio et première pression à froid) comme l’huile de noix, de chanvre, de cameline..mais aussi des petits poissons gras comme les sardines et les maquereaux. L’avocat est aussi une excellente source d’acides gras essentiels, tout comme les amandes, et l’huile d’olive.

On pourra optimiser ses apports en aliments riches en calcium comme les brocolis,le persil, les graines de sésame, la purée de sésame, les légumineuses, les amandes..Le calcium des végétaux est mieux assimilé que celui des laitages.

 

Faire du sport

Une activité physique régulière va aider à équilibrer les conséquences de la préménopause, comme la fatigue, la prise de poids, les troubles de l’humeur

Faire du sport est aussi important pour assurer une bonne solidité des os et l’utilisation optimale du calcium.

Il est conseillé de faire une activité physique de façon régulière, et d’alterner des activités nécessitant de l’endurance (marche rapide, jogging, vélo…) et une activité renforçant la masse musculaire (gymnastique, musculation..).

L’idéal est de pratiquer 30 à 45 minutes minimum par jour, ou 2 à 3 heures d'activité physique par semaine.

 

 

Prendre du temps pour soi

En cette période de changements physiques et psychiques, Il est aussi fondamental de prendre du temps pour soi, de faire des activités qui nous font plaisir et nous procurent de la joie, et de nourrir des relations harmonieuses. Mais aussi de prendre soin de son corps afin de garder une bonne estime de soi.

Et de ne pas hésiter à consulter des thérapeutes si l’on éprouve le besoin de faire un travail sur soi afin de mieux appréhender cette transition de vie qui peut être source de craintes (peur de vieillir etc..).

 

Les plantes pour atténuer la préménopause

La sauge pour réduire les bouffées de chaleur et lutter contre la transpiration

La sauge est une plante bien connue en herboristerie traditionnelle. Elle aide à l’équilibre hormonal féminin, favorise la digestion, agit sur les voies respiratoires et régule la transpiration.

La sauge est l’alliée des femmes à tous les âges, elle améliore le confort des femmes pendant leurs règles mais elle est particulièrement efficace pour réguler les troubles liés à la préménopause et à la ménopause. Elle contient des substances phyto oestrogéniques qui miment les oestrogènes et se fixent sur les récepteurs hormonaux pour les activer. Cette plante sera des plus intéressantes en fin de préménopause ou en période de ménopause, lorsque le taux d’oestrogènes est faible.

Elle possède aussi des vertus antisudorales, ce qui fait de la sauge une alliée de choix pour réguler les transpirations excessives, les suées nocturnes et les bouffées de chaleur, en particulier en période de préménopause et de ménopause. Elle est aussi efficace en cas de sécheresse vaginale grâce à son action phyto oestrogénique.

 

 

Préparation de la tisane de sauge

Compter 1 cas de feuilles de sauge pour 250 ml d’eau frémissante et laisser infuser 10 minutes. On boira 3 à 4 tasses par jour, à intervalles réguliers et en dehors des repas, en cure de 3 à 6 semaines.

 

Précautions et contre-indications

La prise de sauge est contre-indiquée en cas de grossesse, de cancer hormono dépendant (sein, endomètre…), elle est déconseillée chez les personnes épileptiques et chez les enfants ou adolescents de moins de dix-huit ans.

 

L’alchémille pour les règles douloureuses ou abondantes

L'alchémille est une autre grande plante qu’on trouve facilement en herboristerie et que l’on connait pour ses effets bénéfiques sur la santé des femmes. L’alchemille est riche en tanins qui aident à resserrer les vaisseaux sanguins dans la zone utérine et à ralentir les saignements.

Elle est donc très efficace en cas de règles abondantes et de saignements entre les règles grâce à son action hémostatique. Elle est aussi traditionnellement utilisée pour réguler les saignements après l’accouchement, ou les saignements de la pré-ménopause. Rappelons qu’en cas de saignement , il faudra d’abord consulter son médecin pour prévenir tout danger.

En période de préménopause, on pourra donc utiliser l'alchémille en cas de règles abondantes ou de saignements entre les règles.

L’alchémille n’est pas une plante “classique” de la préménopause ou de la ménopause, mais elle est très intéressante si les plantes “classiques” (comme la sauge, le houblon,…) ne donnent pas de résultats.

L'alchémille aide aussi à tonifier les tissus de l’utérus (muqueuse, tendons, ligaments..) grâce à sa richesse en tanins. Cela est particulièrement recommandé lorsque ces tissus ont été très sollicités ( après un accouchement par exemple), on la recommande aussi dans les cas de descente d’organe qui affecte l’utérus.

L'alchémille exercerait aussi une action stimulante sur la progestérone, recommandée en cas de syndrome prémenstruel, ou de dominance oestrogénique.

 

Préparation

On utilise 1 cas de plante pour 250 ml d’eau frémissante, on laisse infuser 10 à 15 minutes, boire 3 à 4 tasses par jour, en dehors des repas, en cures de 3 à 6 semaines.

 

Précautions et contre-indications

Ne pas utiliser en cas de grossesse et à prendre loin de toute prise de médicaments car les tanins peuvent bloquer l’absorption au niveau de la muqueuse digestive.

 

Sécheresse vaginale et camomille matricaire

La sécheresse vaginale apparaît en général à la préménopause ou à la ménopause, due à la baisse des œstrogènes chargés de stimuler la production de la glaire cervicale. Elle peut aussi survenir plus tôt, à cause de déséquilibres hormonaux, d’infections ou de l’utilisation régulière de certains produits d’hygiène intime trop abrasifs. La sècheresse vaginale peut s’accompagner d’irritations, démangeaisons, de douleur pendant les rapports.

On pourra utiliser la camomille matricaire pour ses vertus calmantes et apaisantes.

Les bains de camomille matricaire vont aider à soulager l’irritation et les démangeaisons provoquées par la sécheresse vaginale.

 

Préparation du bain de camomille matricaire

On utilise 3 à 4 cuillères à soupe de fleurs de camomille matricaire pour 1 litre d’eau frémissante. Laisser infuser 15 minutes, puis laisser tiédir (jusqu’à ce que l’infusion atteigne une température agréable). Filtrer le mélange, le verser dans une grande bassine et faire un bain de siège dans lequel on restera 5 à 15 minutes. A faire tous les jours jusqu’à soulagement des irritations, et démangeaisons.

En complément, afin d’ augmenter la production de la glaire cervicale, on pourra utiliser la tisane de sauge pour ses propriétés phyto oestrogéniques.

Il est aussi vivement conseillé de faire une cure d’acides gras essentiels de type omégas 7 pour hydrater la muqueuse vaginale et faciliter sa lubrification naturelle.

 

Huile d'Argousier riche en Omega 7

L’hydratation des muqueuses dépend de la qualité des membranes cellulaires et de leurs richesse en acides gras essentiels. Le vieillissement entraîne un assèchement naturel des muqueuses qui peut être traité avec une complémentation adaptée en acides gras essentiels.

Hydromega est composé d’huile de baies d’argousier qui combine l’action des 4 omégas: 3, 6, 7 et 9 qui entrent dans la composition des membranes cellulaires. Hydromega apporte aussi des vitamines A et E qui contribue à maintenir la qualité de la peau et des muqueuses ( oculaire, buccale, vaginale..) et à protéger du stress oxydatif.

Hydroméga aide à rétablir l’hydratation des muqueuses et de la peau. On lui attribue aussi des effets protecteurs sur le système cardio-vasculaire et la rétine. En cure d’attaque, on conseille de prendre 4 gélules par jour, pendant 2 mois minimum.En cure d’entretien, on peut prendre 2 gélules par jour, pendant 2 mois.

 

La Tisane Harmonisation des cycles de Herbonata

La tisane Harmonisation des cycles peut accompagner naturellement les femmes de la puberté jusqu’à la pré-ménopause afin de favoriser leur équilibre hormonal et réguler leur cycle féminin.

L'alchémille et le gattilier exercent une action stimulante sur la progestérone afin de favoriser un meilleur équilibre hormonal et de réduire le syndrome prémenstruel ou encore les règles abondantes et les saignements entre les règles.

L’Achillée millefeuille est aussi une grande plante régulatrice de l’équilibre féminin, elle exerce aussi une action dépurative et stimule la circulation sanguine.

Le chardon-marie stimule efficacement le foie qui est aussi le garant d’un bon équilibre hormonal puisqu’il dégrade les hormones en excès, et qu’une dominance oestrogénique peut entraîner des troubles du cycle, en particulier en début de préménopause.

La mélisse agit favorablement sur le système nerveux et permet de diminuer l’irritabilité, la tension nerveuse qui peuvent accompagner la préménopause ou encore survenir en cas de syndrome prémenstruel.

 

Préparation de la tisane Harmonisation des cycles

En infusion, compter 1 càs rase de plante pour 250 ml d’eau bouillante, et laisser infuser 15 minutes à couvert. Boire 1 à 3 tasses par jour, en dehors des repas, pendant 3 mois.

 

Précautions d’emploi

La tisane Harmonisation des cycles est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

 

Tisane ménopause herbonata

La tisane ménopause est l’alliée des femmes en période de ménopause ou de préménopause. Sa composition vise à équilibrer naturellement le système hormonal féminin, afin de favoriser une ménopause ou une pré-ménopause sereine.

La tisane Ménopause est composée d’une synergie de plantes phyto-oestrogéniques (Sauge, Houblon), et stimulantes de la progestérone comme l’achillée millefeuille et l’alchémille, afin d’assurer un meilleur équilibre hormonal.

Elle se compose aussi d’Aubier de Tilleul afin de stimuler le foie, organe qui est aussi chargé de la bonne gestion des hormones, en plus de ses nombreuses fonctions.

La Sauge contribue à l’équilibre hormonal féminin, en particulier en période de ménopause et pré ménopause, en réduisant les symptômes désagréables comme les bouffées de chaleur, la transpiration excessive, les sueurs nocturnes.

Le Houblon régule aussi les bouffées de chaleur, ainsi que l’irritabilité, l’agitation...et favorise un sommeil réparateur.

L’Alchémille favorise aussi l’équilibre hormonal féminin, et équilibre les effets du houblon et de la sauge en exerçant une action stimulante sur la progestérone. Elle tonifie aussi les tissus de l’utérus.

L’achillée millefeuille stimule aussi naturellement la progestérone, et possède des effets stimulants sur la circulation sanguine ainsi que sur le foie.

L’Aubier de Tilleul stimule l’élimination rénale, mais aussi les fonctions hépatiques. Il est très important de soutenir le foie car il est le garant d’un bon équilibre hormonal.

 

Préparation de la tisane Ménopause

Compter 1 càs rase de plantes pour une tasse d’eau bouillante (250 ml), laisser infuser 15 minutes à couvert. Boire 2 à 3 tasses par jour, loin des repas. En cures de 3 mois.

 

Précautions d’emploi

La tisane Ménopause est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes ou ayant des antécédents de cancer hormonodépendant, ainsi qu’aux personnes épileptiques.

 

 

Le concentré harmonisation des cycles

Le concentré harmonisation des cycles est une synergie puissante à base d’extraits de plantes progestatives (Alchemille, Gattilier, Achillée millefeuille), de Chardon-marie pour stimuler les fonctions hépatiques et de plantes apaisantes (Mélisse, Camomille et Lavande).

Le concentré Harmonisation des cycles est très adapté en début de pré-ménopause, afin de réguler le cycle et l’humeur.

L'Alchémille, le Gattilier et l’Achillée millefeuille aident à rétablir l’équilibre hormonal et à réguler les règles abondantes, les saignements entre les règles ou encore le syndrome prémenstruel.

La Mélisse, la Camomille et la Lavande calment le système nerveux et aident à retrouver plus de sérénité ainsi qu’un sommeil réparateur.

Le Chardon-marie stimule le foie en douceur afin d’aider à une meilleure détoxification et l'élimination des hormones en excès, en particulier en cas d’hyperoestrogénie.

Le concentré de plantes Herbonata est plus riche en principes actifs que la tisane et d’une utilisation plus pratique, son format de poche permet de l’emmener partout avec soi. On peut aussi associer la tisane et le concentré ensemble.

Conseils d’utilisation

Diluer 1 càc de concentré de plantes dans un verre d’eau ou dans une tisane. A consommer 3 fois par jour, une demi-heure à 15 minutes avant les repas.

 

Précautions

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Tenir hors de portée des enfants. Déconseillé aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer hormono-dépendant. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

 

Le concentré Ménopause Herbonata

Le concentré Ménopause est une synergie puissante à base d’extraits de plantes qui participent à équilibrer le système hormonal de la femme et favoriser une pré ménopause et une ménopause sereine.

Les plantes phyto-oestrogéniques comme la Sauge, le Cimicifuga et le Trèfle rouge forment une synergie efficace pour contribuer au confort féminin et réduire les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, mais aussi les troubles de l’humeur liés à la pré ménopause ou la ménopause.

Les plantes progestatives comme l'Alchémille, le Gattilier et l’Achillée millefeuille assurent un meilleur équilibre entre les œstrogènes et la progestérone afin de réduire les troubles du cycle et les symptômes désagréables de la préménopause.

La présence du Chardon-marie permet de stimuler les fonctions hépatiques pour favoriser l’équilibre hormonal.

Les plantes apaisantes comme la Mélisse, la Camomille et la Lavande permettent de réguler les troubles du sommeil et les troubles de l’humeur qui peuvent accompagner la pré-ménopause.

Le concentré de plantes Herbonata est plus riche en principes actifs que la tisane et d’une utilisation plus pratique, son format de poche permet de l’emmener partout avec soi. On peut aussi associer la tisane et le concentré ensemble.

 

Conseils d’utilisation

Diluer 1 cc de concentré de plantes dans un verre d’eau ou dans une tisane. A consommer 3 fois par jour, une demi-heure à 15 minutes avant les repas.

 

Précautions

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Tenir hors de portée des enfants. Déconseillé aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer hormono-dépendant. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

 

Les huiles essentielles pour atténuer la préménopause

Bien dormir avec l’huile essentielle de marjolaine a coquille

Lors de la préménopause, les insomnies et les sautes d’humeur peuvent être fréquentes. L’huile essentielle de marjolaine possède des propriétés calmantes et anxiolytiques qui contribuent à apaiser le système nerveux et à faciliter l’endormissement.

 

Conseils d’utilisation

- En usage externe, au moment du coucher, appliquer une goutte d’huile essentielle de marjolaine sur le plexus solaire et masser doucement. L’application cutanée se fera diluée sur les peaux sensibles : diluer l’huile essentielle à 50% dans une huile végétale (50% d’huile essentielle pour 50% d’huile végétale).

- en inhalation : déposer 1 goutte de marjolaine sur les poignets et inhaler profondément, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration. Faire une pause d’une semaine après 3 semaines d’utilisation.

 

Précautions d’emploi

Il est préférable de tester l’huile essentielle au niveau du pli du coude, 24h avant de l’utiliser afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction. L’huile essentielle de marjolaine est contre-indiquée aux femmes enceintes de moins de 3 mois et aux bébés de moins de 3 mois. Ne pas utiliser en cas d’hypotension aiguë. A forte dose, la marjolaine peut provoquer une somnolence ou des vertiges. L’application cutanée se fera diluée sur les peaux sensibles.

 

L’huile essentielle de lavande et les sautes d’humeur

L’huile essentielle de lavande est traditionnellement utilisée pour réduire les insomnies et troubles du sommeil, mais aussi en cas de stress, d’irritabilité, d’anxiété, de difficultés émotionnelles…

Elle sera donc une aide de choix pour accompagner la préménopause et la ménopause qui peuvent s’accompagner d'hyperactivité, de troubles de l’humeur, de troubles du sommeil…

On peut aussi utiliser la lavande en cas de règles douloureuses.

 

Utilisations possibles

- en application locale, diluer 1 goutte de lavande dans 4 gouttes d’huile végétale et masser quelques gouttes sur les poignets et/ou le plexus solaire, pendant la journée et/ou au moment du coucher.-dans un bain relaxant : mélanger 20 gouttes dans une base pour le bain et verser dans l’eau chaude du bain.-en inhalation : déposer 1 goutte de lavande sur les poignets et inhaler profondément, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration. Faire une pause d’une semaine après 3 semaines d’utilisation.

- en diffusion atmosphérique à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles, seule ou en synergie, avec la marjolaine par exemple. Diffuser sur des plages de 15 à 30 minutes.

 

Précautions d’emploi

Il est préférable de tester l’huile essentielle au niveau du pli du coude, 24h avant de l’utiliser afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction.

L’huile essentielle de lavande est contre-indiquée aux femmes enceintes de moins de 3 mois et aux bébés de moins de 3 mois.

 

L'huile essentielle de Sauge sclarée pour atténuer les bouffées de chaleurs

L’huile essentielle de Sauge Sclarée contient du sclaréol, une molécule permettant de mimer l’action des œstrogènes. En prenant ainsi la place des œstrogènes manquants, le sclaréol contribue à atténuer les symptômes désagréables de la préménopause ou de la ménopause comme les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, la sécheresse vaginale…

L’huile essentielle de sauge sclarée exerce aussi une action aphrodisiaque, ce qui peut aider à contrer la perte de libido que l’on peut rencontrer à la ménopause ou à la préménopause.

 

Utilisation

En soutien de la préménopause ou de la ménopause : appliquer 3 gouttes d’un mélange composé de 1 goutte de sauge sclarée pour 4 gouttes d’huile végétale, sur le bas du dos et 3 gouttes sur le bas-ventre. Répéter 2 fois par jour, pendant 3 semaines, faire une pause d’une semaine avant de reprendre.

En cas de sécheresse vaginale : 1 goutte de sauge Sclarée sur le bas-ventre, 2 fois par jour, en cure de 20 jours, puis faire une semaine de pause.

En cas de transpiration excessive : appliquer 1 goutte de sauge Sclarée sous chaque aisselle, 1 fois par jour, après la douche. En cure de 3 semaines, puis faire 1 semaine de pause.

En cas de perte de libido : utiliser un mélange de 1 goutte de Sauge sclarée dans 4 gouttes d’huile végétale, appliquer sur le bas de la colonne vertébrale, 2 fois par jour, pendant 20 jours.

 

Précautions d’emploi

L’huile essentielle de sauge sclarée n’est autorisée que chez les adultes et les adolescents. Elle peut être utilisée en application cutanée et en respiration. L’usage oral devra être conseillé sous l’avis d’un thérapeute.

Il est préférable de tester l’huile essentielle au niveau du pli du coude, 24h avant de l’utiliser afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction.

L’huile essentielle de sauge sclarée est formellement contre-indiquée en cas de cancer hormono dépendant, de mastose, fibrome, endométriose. Elle est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants.

Ne pas confondre avec l’huile essentielle de sauge officinale, dont l’usage est réservé aux médecins car elle possède une action neurotoxique et abortive.

 

Le mot de la fin

La préménopause est une période transitoire dans la vie d’une femme, car elle précède la ménopause. Cette période est vécue différemment selon chaque femme, elle peut ne générer aucuns troubles ou encore s’accompagner de symptômes désagréables comme des bouffées de chaleur, des cycles irréguliers, de la fatigue, une perte de libido, de la prise de poids…

Cette étape clé peut être soutenue et accompagnée naturellement afin d’être vécue le plus sereinement possible, grâce à une bonne hygiène de vie mais aussi à l’utilisation synergique des plantes alliées de la femme sous forme de tisanes, de concentrés liquide ou encore d’huiles essentielles.