Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . L’aromathérapie ou comment utiliser les huiles essentielles

L’aromathérapie ou comment utiliser les huiles essentielles

Se soigner avec les huiles essentielles
L’aromathérapie ou comment utiliser les huiles essentielles

L’aromathérapie est porteuse de nombreux bienfaits. L’utilisation des huiles essentielles permet entre autres de traiter des infections, d’améliorer le fonctionnement des organes, de soigner la peau.

L’aromathérapie c’est quoi ?

L’aromathérapie est une pratique thérapeutique s’appuyant sur les huiles essentielles qui trouve ses origines dans l’antiquité.

Définition et fonctionnement de l'aromathérapie

L’aromathérapie correspond à l’utilisation d’huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Le terme provient du grec « amora » et « therapeia » signifiant respectivement arôme et thérapie. On peut définir la pratique comme étant l’utilisation de composé aromatique extraite de plantes à des fins médicales.

Les huiles essentielles sont des substances odorantes qui jouent un rôle central dans l’aromathérapie. Elles peuvent être utilisées par voie interne, externe et aérienne. Bien que qualifiées d’huiles, elles ne contiennent en réalité aucune matière grasse. Elles sont obtenues grâce à un processus d’extraction puis de distillation. Dans un premier temps, les substances sont extraites des plantes, puis sont distillées par un système de vapeur d’eau.

Il existe plusieurs types d’huiles essentielles qui sont chacune produites grâce à des éléments différents. Parmi les éléments pouvant produire ces huiles on retrouve :

  • La résine végétale qui permet de confectionner des huiles essentielles à base d’encens ou de myrrhe.
  • L’écorce qui peut par exemple donner des huiles essentielles à base de cannelle.
  • Le rhizome qui permet de produire des huiles essentielles composées de gingembre ou encore de curcuma.
  • Le bois qui est l’élément permettant d’avoir des huiles composées d’écorces de cèdre ou de santal.
  • Les racines telles que celles de vétiver ou d’angélique qui permettent également de produire des huiles essentielles.
  • Les graines qui donnent des huiles à base d’anis ou de graine de fenouil.

Les fruits, les feuilles ainsi que les sommités fleuries c’est-à-dire les extrémités supérieures des plantes, peuvent également être à l’origine d’huiles essentielles. S’agissant des fruits, il est possible de produire des huiles à bases de citron ou d’orange. Les feuilles d’eucalyptus et plus généralement celles provenant d’arbres à thé ou tea tree peuvent aussi permettre la fabrication d’huiles essentielles. Enfin, les substances extraites de la lavande, du romarin ou de la rose sont aussi des éléments qui permettent de produire ces huiles.

L’histoire de l’aromathérapie

Les plantes sont utilisées pour leurs vertus thérapeutiques depuis des millénaires. Les huiles essentielles n’échappent pas à cette règle, car les prémices de la méthode de distillation permettant d’obtenir ces huiles remontent à l’antiquité. Des traces démontrant le recours à des procédés d’extraction de substance contenue dans les plantes ont été trouvées dans des territoires que l’on connaît aujourd’hui comme la Chine, l’Inde ou l’Égypte.

Au Xe siècle, le médecin alchimiste d’origine perse, Jabir Ibn Hayyan, invente l’alambic. Cet appareil permet de procéder à la distillation de diverses substances, permettant ainsi l’élaboration d’huiles essentielles. Le processus consiste à procéder au chauffage d’une substance qui sera suivi par un refroidissement. Après cette invention, les procédés permettant d’extraire les huiles vont s’améliorer et l’utilisation d’huiles essentielles se répandre.

C’est au XXe siècle que les vertus thérapeutiques des huiles essentielles seront véritablement reconnues. René-Maurice Gattefossé, chimiste français, se brûla gravement dans son laboratoire au cours d’une expérience en 1910. Il appliqua de l’huile essentielle de lavande sur ses brûlures et fut étonné des performances cicatrisantes de la substance. C’est ainsi que débutèrent ses recherches sur les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles. On lui attribue la création du terme aromathérapie.

Le chimiste deviendra une référence en la matière, c’est ainsi qu’en 1964 le docteur Jean Valnet publiera un ouvrage qui reprendra les travaux de René-Maurice Gattefossé. L’ouvrage synthétise les grands principes de l’aromathérapie et détaille les propriétés des différentes huiles essentielles. Ces deux hommes sont considérés comme étant les précurseurs de l’aromathérapie telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Les propriétés de l’aromathérapie

L’aromathérapie dispose de diverses propriétés qui apportent des bienfaits sur de nombreuses parties du corps. Ces bienfaits bénéficient aux adultes, enfants et même aux animaux dans certains cas.

Les vertus de l'aromathérapie

La pratique de l’aromathérapie s’accompagne de son lot de bienfaits. Tout d’abord, les huiles utilisées proviennent de substance naturelle directement extraite des plantes, racines, écorces et autres.

Ensuite, des études scientifiques ont démontré que les huiles essentielles peuvent agir pour réduire le niveau de stress et d’anxiété. L’utilisation de ces huiles peut également agir pour améliorer le sommeil et contrer certains symptômes de la dépression. La pratique permet aussi de réduire les risques d’accidents cardio-vasculaires et cérébraux en diminuant l’hypertension.

Enfin, l’aromathérapie peut s’avérer utile pour les cas de diabète de type 2. On reconnaît à l’huile essentielle de cumin des propriétés anti-inflammatoires pour les individus atteints de ce type de diabète. Cette huile permet également de contrôler les problèmes liés au taux glycémique de l’individu. D’autres huiles essentielles peuvent agir contre la maladie, c’est par exemple le cas de l’huile essentielle de cannelle qui agit en hypoglycémiant en baissant le taux de glucose dans le sang.

Les principes de fabrication des huiles essentielles

L’aromathérapie correspond à l’utilisation d’huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Comment ces huiles sont-elles obtenues ? Dans un premier temps, une substance est extraite soit d’une plante, soit d’une racine ou une écorce. Pour obtenir une huile essentielle, il faut procéder à la distillation de la substance extraite de la source. On parle de distillation pour désigner le procédé par lequel on va séparer des substances liquides ayant des températures d’ébullition distinctes.

La substance va d’abord être chauffée à une certaine température qui va permettre l’évaporation de la solution. La vapeur est ensuite liquéfiée grâce à un processus de refroidissement ce qui permet d’obtenir la solution qu’on qualifie d’huile essentielle. L’appareil permettant d’effectuer cette distillation est l’alambic. Grâce à son système de chauffage/refroidissement, l’alambic permet de produire les huiles essentielles. La substance extraite de la source passe d’un état liquide à un état gazeux puis de nouveau à état liquide et permet d’obtenir le concentré qu’on qualifie d’huile essentielle.

Les bienfaits pour tous de l'aromathérapie

L’aromathérapie est une pratique aux innombrables bienfaits. Les adultes tout comme les enfants et même les animaux peuvent en profiter. Il existe plusieurs types de traitement à base d’huiles essentielles. Le plus important est de trouver le traitement adapté au sujet.

Les huiles essentielles ont différentes applications, on distingue principalement l’application par voie interne et l’application par voie externe. Lorsqu’elles sont consommées par voie interne, les huiles essentielles doivent être diluées au risque d’irriter les muqueuses. Elles ne se diluent pas dans l’eau c’est pourquoi elles sont souvent diluées dans l’huile végétale ou du miel. Elles peuvent également prendre la forme de gélules ou de suppositoire.

L’aromathérapie peut se pratiquer par voie externe, directement sur la peau. Il se peut qu’une huile essentielle soit mélangée à une crème ou un lait corporel pour faciliter sa diffusion sur la peau. Les huiles essentielles sont aussi applicables par voie aérienne grâce à des diffuseurs. Ces machines diffusent les huiles dans l’air qui vont par la suite être absorbées à travers les voies respiratoires de l’individu.

Pour qu’elles soient efficaces, les huiles essentielles doivent être appliquées à une certaine quantité et à une certaine fréquence. Le dosage varie en fonction de l’utilisation de l’huile. Pour un massage, il est recommandé d’appliquer 15 gouttes d’huile. Pour des frictions localisées, il est recommandé d’appliquer 10 gouttes d’huile au niveau de l’organe visé six fois par jour pendant 3 jours. Pour une application locale, il est simplement conseillé d’appliquer cinq gouttes sur la zone visée entre quatre et six fois par jours.

Certaines précautions à prendre en compte

L’utilisation d’huiles essentielles dans le cadre d’une aromathérapie n’est pas sans danger. Des précautions sont à prendre notamment lorsqu’il s’agit des enfants, des femmes enceintes et des personnes âgées. Parce que certaines huiles essentielles peuvent irriter la peau, il est conseillé de les diluer avant de les appliquer directement sur celle-ci.

Il est déconseillé de diffuser certaines huiles, car ces dernières peuvent irriter les muqueuses respiratoires de l’individu. Consommées par voie interne, elles peuvent produire le même effet sur les muqueuses en générale.

La fréquence et le dosage peuvent être source de danger. En effet, pour une utilisation sans risque, il est conseillé d’avoir recours à ces huiles en quantité modérée et de manière ponctuelle. Une utilisation importante et répétée devient dangereuse surtout pour les personnes à risque. Elles peuvent devenir hépatotoxiques c’est-à-dire nuire au foie ou encore neurotoxiques et donc endommager le système nerveux.

Les huiles essentielles les plus utilisées

Il existe un très grand nombre d’huiles essentielles. Les huiles les plus utilisées sont répertoriées ci-dessous.

L'huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est considérée comme une référence lorsqu’il s’agit de soins liés à la peau. Elle permet de traiter les peaux endommagées et agit pour faciliter la cicatrisation. Elle permet également de calmer les maux de tête ainsi que de réduire le stress et les tensions musculaires. Ces effets sont possibles grâce à son habilité à calmer le système nerveux et décontracter les muscles.

On reconnaît plusieurs propriétés à l’huile essentielle de lavande. Cette dernière dispose de vertu antispasmodique puissante ce qui signifie qu’elle est efficace pour lutter contre les spasmes musculaires. Au niveau de la peau, la substance permet d’accélérer la cicatrisation. En plus de pouvoir agir en tant qu’anti-inflammatoire, elle a des vertus apaisantes. En effet, on reconnaît à l’huile essentielle de lavande des propriétés hypotensives et calmantes.

Grâce à ses vertus, l’huile permet notamment de lutter contre :

  • migraines et de maux de tête
  • crampes
  • spasmes musculaires
  • hypertension artérielle
  • rhumatismes

L'huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée permet à la fois de répondre à des besoins du quotidien et à des problèmes de santé. L’utilisation de l’huile est multiple, pour autant elle doit être maniée prudemment. En effet, cette huile est particulièrement puissante en raison de la concentration de ses composants. C’est pourquoi son utilisation est déconseillée aux nourrissons, aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

On reconnaît à l’huile essentielle de menthe poivrée de nombreuses vertus. Elle agit en analgésique à « effet froid » ce qui signifie qu’elle peut combattre les douleurs musculaires, les névralgies et les maux de tête. Elle permet également d’éviter les nausées et les vomissements.

L’huile permet de lutter contre les bactéries et les virus. Parmi les éléments composant l’huile, on retrouve du menthol qui agit de manière efficace contre les micro-organismes qui causent la plupart des maladies liées à la digestion et celles qui entraînent des problèmes urinaires.

L'huile essentielle d'Eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus est idéale pour traiter les problèmes liés aux voies respiratoires. Il existe de nombreux types d’eucalyptus ce qui implique qu’il existe de nombreux types d’huile essentielle à base de cette plante. Elle permet de lutter contre toux, rhume, bronchite et autres. Elle dispose d’effets anti-inflammatoires ce qui lui permet de diminuer la production de mucus ce qui a pour conséquence l’assèchement des voies nasales et bronchiques.

L’huile permet également de lutter contre un certain nombre de virus grâce à ses vertus antivirales. Elle dispose également de propriétés antimicrobiennes et permet notamment de lutter contre les germes que l’on retrouve dans la zone du pharynx. L’utilisation de l’huile est déconseillée aux individus asthmatiques lorsqu’elle est absorbée grâce à un diffuseur. De même pour les enfants de moins de 12 ans lorsqu’elle est absorbée par voie aérienne ou par voie orale. Son utilisation est déconseillée à la femme enceinte ou allaitante.

L'huile essentielle de citron

L’huile essentielle de citron permet entre autres de faciliter la digestion et de lutter contre la fatigue du foie. Elle protège des virus ainsi que des bactéries. Elle dispose de nombreuses propriétés qui agissent sur le système digestif, la peau et autres. S’agissant des troubles liés à la digestion, l’huile essentielle de citron permet de lutter contre les nausées, les brûlures d’estomac, la constipation et permet de faciliter la digestion en général. Ses vertus gastro-protectrices lui permettent de contrer les brûlures d’estomac. Elle protège le foie et facilite le drainage de vésicule biliaire.

Lorsqu’il s’agit de la peau, l’huile est efficace lorsqu’il s’agit de cicatrisation et s’avère idéale pour les peaux grasses, car elle réduit son aspect brillant. Elle permet également de raffermir la peau qui vieillit rapidement lorsqu’elle est exposée aux rayons UV de manière prolongée. Elle permet donc de tonifier et de vivifier la peau endommagée par le soleil.

L'huile essentielle de tea tree

L’huile d’arbre à thé ou tea tree est réputée pour ses propriétés qui lui permettent d’agir en antifongiques et antiseptiques. Elle est essentielle pour les problèmes liés à la peau. Au quotidien, elle peut être utilisée afin de lutter contre les impuretés et les boutons. On lui reconnaît aussi des vertus purifiante et tonifiante. Par ailleurs, l’huile peut être utilisée pour lutter contre la congestion veineuse ce qui a pour conséquence la diminution des risques de maladies cardiovasculaires.

Elle permet de lutter contre différentes infections provenant de virus, bactéries, parasites et champignons. L’huile essentielle de tea tree dispose donc de vertus antivirales, antibactérienne et antiparasitaire. Par ailleurs, on lui reconnaît également des vertus anti-inflammatoires. Au niveau de la peau, l’huile permet de lutter contre les mycoses et l’acné. Elle agit également pour cicatriser les plaies plus rapidement.

L’huile essentielle de tea tree est également efficace face aux infections respiratoires. Elle agit notamment contre :

  • la bronchite
  • la grippe
  • l’angine et le mal de gorge
  • le rhume

Le mot de la fin sur l'aromathérapie

L’aromathérapie est une pratique datant de l’antiquité et porteuse de nombreux bienfaits. L’utilisation des huiles essentielles permet de lutter contre un grand nombre d’infections.

Elles permettent également de faciliter le fonctionnement du corps et d’entretenir divers organes. Elles agissent non seulement à l’intérieur du corps, mais aussi à l’extérieur, au niveau de la peau. L’aromathérapie prend plusieurs formes.

En effet, les huiles peuvent être absorbées de différentes façons :

  • par voie aérienne grâce à des diffuseurs
  • par voie interne après avoir été dilué
  • par voie externe directement sur la peau ou sur des zones précises en fonction des besoins.
Nos articles conseillés

*
Huile essentielle Tea tree Bio - 10 ml

Huile essentielle Tea tree Bio - 10 ml

Herbes et traditions
6,80 €

*
Huile essentielle Citron Bio - 10 ml

Huile essentielle Citron Bio - 10 ml

Herbes et traditions
5,00 €

*
Huile essentielle Menthe poivrée Bio - 10 ml

Huile essentielle Menthe poivrée Bio - 10 ml

Herbes et traditions
8,90 €