Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les bienfaits et utilisations de la berce

Les bienfaits et utilisations de la berce

Propriétés médicinales de la berce
Les bienfaits et utilisations de la berce

On désigne par berce des plantes herbacées appartenant au genre Heracleum, un genre de plantes regroupant une soixantaine d’espèces répandues dans tout l’hémisphère nord. En France on peut trouver deux types de berce : la berce du Caucase, et la berce commune ou grande berce.

Présentation de la Grande Berce (Heracleum sphondylium)

Contrairement à sa cousine la berce du Caucase qui est toxique, la grande berce est une plante médicinale qui présente de nombreux bienfaits pour la santé et un intérêt culinaire lorsque l’on connait un peu cette plante. Après la lecture de cet article, vous saurez tout ce qu’il y a savoir sur cette plante au nom latin d’Heracleum Sphondylium.

Histoire et utilisation traditionnelle de la berce

Le nom latin de la grande berce, Heracleum Sphondylium, viendrait du héros grec Héraclès (Hercule chez les Romains), en raison de la très grande taille de la plante et de l’impression de puissance et de force que dégage la plante. En effet la berce peut mesurer jusqu’à trois mètres de haut.

Le mot berce viendrait quant à lui de l’allemand bartsch, qui est le mot germanique pour désigner la plante. D’autres sources disent que le mot berce vient également de l’allemand, mais plutôt du mot bartszez, une boisson au goût aigre originaire de l’Europe de l’Est et qui est un mélange de bière et de soupe.

A cause de sa forme et par analogie, la berce est surnommée Patte d’Ours ou Fausse Acanthe. En raison de sa ressemblance, elle est également parfois appelée angélique sauvage ou panais sauvage, deux plantes appartenant à la même famille qu'elle.

Enfin concernant la désignation de cette plante, les Anglo-saxons l’appellent quant à eux hogweed et pigweed, ce qui signifie littéralement herbe à cochon, ou encore cow parsnip, qu’on peut traduire par panais de vaches. Ces noms nous mènent d’ailleurs à penser que la berce fut utilisée historiquement comme plante fourragère.

Mais cette plante est loin d’avoir comme seul intérêt de nourrir les animaux d’élevage. La berce est en effet riche en vitamine C et en protéines comme l’arginine. C’est une plante dotée de nombreuses propriétés thérapeutiques, que l’on verra pour certaines plus en détail dans la suite de l’article.

On peut néanmoins déjà citer comme usages traditionnels de la berce :

  • Un usage comme antiseptique urinaire
  • Un usage comme antispasmodique
  • Un usage comme aphrodisiaque naturel
  • Un usage comme hypotenseur
  • Un usage pour l’amélioration de la digestion

Comme de nombreuses plantes utilisées en herboristerie et en naturopathie, la berce peut être consommée par différents moyens. Vous pouvez préparer des décoctions, des tisanes ou encore des teintures mères à base de berce, mais nous reviendrons sur ça un peu plus en détail après.

Enfin les jeunes pousses et les feuilles de la grande berce cuites à l’eau en font un légume vert savoureux. Attention toutefois, le goût reste légèrement acre et mieux vaut consommer des berces venant de sol peu humide.

Description botanique de la berce

Comme expliqué précédemment, on peut trouver deux types de berces en France, la berce du Caucase et la grande berce. Étant donné que la première est toxique pour l’homme, il est important de bien savoir distinguer les deux.

Le contact avec la sève peut provoquer une phytophotodermatite, dans laquelle la peau présente d’importantes et douloureuses cloques si elle est exposée au soleil. Le contact avec de la sève dans les yeux peut même entraîner la cécité.

Les deux espèces sont des plantes vivaces ou bisannuelles. Leurs petites fleurs à cinq pétales sont disposées de manière caractéristique en grandes grappes denses appelées ombelles. Pour distinguer les deux espèces, il faut regarder les feuilles. La berce du Caucase a des feuilles dentées, ce qui n’est pas le cas de la grande berce.

La berce du Caucase peut atteindre une hauteur de 4 mètres et possède une tige robuste à taches rouges ainsi qu’une inflorescence blanche pouvant atteindre 50 centimètres de diamètre. Toutes ses parties contiennent des substances chimiques appelées furocoumarines à l’origine de la toxicité de cette plante.

La grande berce ou berce commune est originaire d'Eurasie comme sa cousine toxique. Elle atteint environ 1,8 mètre de hauteur et possède de grandes tiges creuses avec des poils. Elle porte des fleurs blanches et rosées, disposées en grappes pouvant atteindre 20 centimètres de diamètre. La grande berce fleurit à partir du printemps et durant l’été (de mi-avril jusqu’à septembre). Cela dépend de là où pousse la plante.

Bien que la berce commune soit moins dangereuse que la berce du Caucase, il faut tout de même faire preuve de prudence, car une irritation de la peau peut se produire au contact de la peau lorsque la plante est fraîche.

Enfin, il ne faut pas confondre la berce avec d’autres plantes de la même famille comme la grande ciguë ou la ciguë vireuse qui sont très toxiques. Pour faire la différence, sachez que ces plantes n’ont pas de poils sur leurs tiges alors que la berce commune en a.

Les multiples propriétés de la berce

Comme évoqué plus tôt, la berce est reconnue pour ses diverses vertus thérapeutiques. Attardons-nous maintenant sur 3 bienfaits majeurs de la berce, à savoir ses vertus hypotensives, ses vertus digestives, et enfin ses propriétés aphrodisiaques.

Les vertus hypotensives de la berce

Toutes les parties de la berce commune sont comestibles. Et dans le cas du traitement de l’hypertension, ce sont les racines et les feuilles qui sont utilisées.

L'hypertension artérielle est un problème touchant près de 14 millions de Français, ce qui en fait la maladie chronique la plus répandue en France. C’est une maladie silencieuse extrêmement grave, car elle est à l’origine de crises cardiaques et d’accident vasculaires cérébrales (AVC).

La pression artérielle est déterminée à la fois par la quantité de sang que le cœur pompe et par le degré de résistance au flux sanguin des artères. Plus votre le pompe de sang et plus les artères sont étroites, plus votre tension artérielle est élevée.

Vous pouvez souffrir d'hypertension pendant des années sans aucun symptôme. Mais même sans symptômes, les dommages causés aux vaisseaux sanguins et à votre cœur peuvent être détectés. Une pression artérielle élevée non contrôlée augmente le risque de problèmes de santé graves, notamment de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

L'hypertension artérielle se développe généralement sur de nombreuses années et finit par toucher presque tout le monde. Heureusement, elle peut être facilement détectée. Et une fois que vous savez que vous souffrez d'hypertension, vous pouvez faire en sorte de la soigner ou tout du moins de la diminuer.

Alors en cas d’hypertension pour profiter des vertus de la berce, vous pouvez préparer des tisanes, des décoctions ou des teintures mères à base de cette plante. En consommant ces préparations, vous profiterez par la même occasion des propriétés vaso-relaxantes et emménagogues de la berce commune.

La berce pour faciliter la digestion

Historiquement, la berce a également été utilisée pour ses propriétés digestives, carminatives (elle diminue les gaz) et diurétiques. Et encore aujourd’hui bien sûr cette plante peut être consommée pour ces vertus.

C’est en consommant les racines qu’on profite au mieux de ces vertus. Là encore vous pouvez préparer des décoctions base de racine de grande berce. Il existe également des tisanes digestives à base de berce. La berce est utile en cas de :

  • dyspepsies
  • embarras gastrique
  • coliques venteuses
  • digestions pénibles
  • diarrhées

La berce comme aphrodisiaque naturel

La berce était surnommée auparavant le “Ginseng d’Europe”, laissez-moi vous expliquer pourquoi.

C’est le docteur français Henri Leclerc, une des plus grands phytothérapeutes de l’histoire qui découvrit que la berce avait en effet des effets aphrodisiaques. Dans son livre “Précis de phytothérapie : thérapeutique par les plantes françaises, il écrivit qu’il avait constaté que donner de la berce aux hommes impuissants les aidait à régler ce problème.

La berce s’utilise encore aujourd’hui comme tonifiant sexuel. En raison des propriétés de cette plante sur l’afflux sanguin, la berce agit en quelque sorte comme un aphrodisiaque naturel. Pour en profiter, nous vous conseillons cette fois-ci de vous tourner vers les fruits de la berce, secs ou frais.

Comment profiter des bienfaits de la berce

Comme évoqué précédemment, la grande berce peut être consommée de différentes manières pour profiter de ses bienfaits. Néanmoins nous ne sommes pas encore rentrés dans le détail des recettes à base de berce. C’est donc le moment de s’y attarder.

La tisane de berce

Les fruits tout comme les racines de la berce peuvent être utilisés pour préparer des tisanes. Si vous utilisez les fruits, vous pouvez vous tourner vers une infusion classique. Si vous souhaitez utiliser les racines de la berce, le mieux est alors de préparer une décoction.

Pour préparer une infusion à base des bruits de la berce, faites infuser 1 cuillère à soupe de fruits secs dans une tasse d’eau durant dix minutes. Vous pouvez en boire jusqu’à trois tasses par jour afin de profiter des vertus de digestives, diurétiques et hypotensives de la berce.

Si vous optez, pour la décoction, plongez 15 grammes de racines par litre d’eau et mettez le mélange à bouillir durant 15 minutes. Filtrez ensuite la préparation et laissez-la refroidir. Vous pouvez ensuite en boire également jusqu’à trois tasses par jour.

A noter : les décoctions se conservent mal (24h en général, 48 maximum au réfrigérateur), donc inutile d’en préparer en de trop grandes quantités.

La teinture mère de berce

De manière générale, une teinture mère est une solution hydroalcoolique préparée en mélangeant des plantes fraîches et de l’alcool. On utilise de l’alcool pur entre 60° et 90°, dans lequel on plonge des plantes fraîches durant plusieurs jours à l’abri de la lumière. On mélange ensuite régulièrement le mélange pour obtenir une teinture mère.

Voici comment préparer et bien consommer une teinture mère de berce :

  • Plongez des racines, des feuilles ou des fruits de grande berce dans de l’alcool à 90°. Mettez à poids égal les plantes et l’alcool.
  • Laissez macérer durant 8 jours au frais en remuant régulièrement
  • Consommez-en 50 gouttes par jour. Vous pouvez diluer la teinture mère dans de l’eau ou une autre boisson. Vous profiterez alors de tous les bienfaits de la berce évoqués jusqu’alors.

L'utilisation externe de la berce 

La dernière utilisation possible de la berce commune est l’application externe, pour profiter des vertus et antiseptiques et anti-inflammatoires de la plante. La méthode traditionnelle consiste à préparer une décoction intense et l’appliquer sur la peau à l’aide d’une compresse.

Cette-fois, n’utilisez pas 15 grammes, mais 30 pour un litre d’eau et faites bouillir durant 15 minutes. Imbibez ensuite une compresse avec le liquide filtré sur les abcès, furoncles, et autres inflammations de la peau.

Les contre-indications liées à la berce

Comme expliqué au début de cet article, la première grande précaution à prendre avec la berce commune est de ne pas confondre la plante avec une autre plante toxique. Il y a en effet des ressemblances entre la grande berce, et la berce du Caucase ou les ciguës. Mais normalement vous savez maintenant faire la différence entre ces plantes.

En outre, à haute dose la berce peut provoquer des irritations cutanées ou des manifestations allergiques si vous exposez au soleil après en avoir consommé en raison des propriétés photosensibilisantes de la plante.

Le mot de la fin sur la berce

La grande berce contrairement à d’autres plantes n’est pas forcément facile à approcher. En effet, sa ressemblance avec d’autres plantes toxiques peut dissuader de prime abord.

Mais comme on l’a vu, c’est une plante aux nombreux bienfaits. ll serait dommage de passer à côté. D’autant plus que vous pouvez plus simplement en trouver dans le commerce si vous habitez en ville.

Nos articles conseillés

*
Tisane Tension Bio - 40 g

Tisane Tension Bio - 40 g

Herbonata
7,50 €

*
Tisane Digestive Bio - 40 g

Tisane Digestive Bio - 40 g

Herbonata
7,50 €

*
Energie Ginseng en poudre - 30 g

Energie Ginseng en poudre - 30 g

Jardin d'occitanie
29,00 €

*
Energie Ginseng - 120 gélules

Energie Ginseng - 120 gélules

Jardin d'occitanie
39,00 €