Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les puissantes vertus diurétiques des queues de cerise

Les puissantes vertus diurétiques des queues de cerise

Les queues de cerise, un puissant diurétique
Les puissantes vertus diurétiques des queues de cerise

                            - Sommaire -

1. Présentation du pédoncule de cerisier

2. Les bienfaits du pédoncule de cerisier sur la santé

3. Comment profiter des bienfaits de la queue de cerisier ?

 

Vous connaissez certainement le cerisier pour son fruit juteux à la saveur sucrée si particulière et riche en vitamine C. Mais connaissez-vous les propriétés médicinales des queues de cerise ? Diurétiques, détoxifiantes et anti-inflammatoires, voici quelques-uns des effets thérapeutiques associés aux pédoncules de cet arbrisseau que l’on retrouve dans toutes les régions tempérées du globe. Découverte et explications.   

Présentation du pédoncule de cerisier

Depuis l’antiquité, le pédoncule de cerisier qui correspond à la queue de son fruit est employé dans de nombreuses préparations médicinales destinées à stimuler l’élimination de toxines contenues dans notre organisme.

 

Histoire et utilisation traditionnelle de la cerise

La cerise, petite drupe charnue de couleur rouge vif ou sombre, fait partie des plus anciens fruits cultivés sur le globe. Sa culture remonterait au IVe siècle avant notre ère. Il était alors apprécié pour sa saveur caractéristique et servait très souvent dans la préparation de certaines douceurs et boissons enivrantes.

Ce qui a toujours été fascinant avec la cerise, c’est que toutes les parties de sa plante pouvaient être utilisées : depuis le fruit, riche en vitamines et minéraux, mais faible en calories, en passant par les feuilles, les fleurs, les tiges, l’écorce et même les pédoncules de cerise.

Ainsi, en phytothérapie, l’usage de la queue de cerise comme plante médicinale est bien vieux, et de tout temps, cette petite tige a passé pour avoir de puissantes vertus drainantes et dépuratives.

Traditionnellement, dans l’Asie antique – considérée comme l’un des premiers centres de domestication du cerisier, les pédoncules de cerise étaient préparés sous forme de décoction ou d’infusion destinées à soulager les gonflements des jambes et des bras, ainsi qu’à stimuler la fonction rénale.

Il fallut attendre plusieurs siècles pour que leurs utilisations à des thérapeutiques arrivent en Europe.

Dès le Moyen âge, inscrit dans la pharmacopée officielle de plusieurs pays du monde, le pédoncule de cerisier est de nouveau préconisé pour son pouvoir diurétique et dépuratif.

En France, sa culture et son usage furent alors démocratisés par Louis XV, qui entretenait une passion dévorante pour cet arbrisseau.

Aujourd’hui, de nombreuses études semblent confirmer l’usage ancestral de la queue de cerise contre la rétention d’eau, les problèmes de prises de poids et les dysfonctionnements du système rénal.

Outre l’intérêt pharmaceutique de ce pédoncule, les cerises sont également consommées sous leur forme brute ou cuite, majoritairement dans des préparations de gâteaux, de confitures, de clafoutis ou de tartes.

En liquoristerie, leur saveur acidulée ou sucrée est aussi appréciée pour parfumer et relever le goût des liqueurs. Mais ce sont surtout les propriétés curatives des queues de cerise qui seront mises en avant dans cet article, car encore très peu connues.

Description botanique du cerisier

Le cerisier est un arbre de la famille des Rosacées, comme le rosier ou l’abricotier.

Il existe plusieurs espèces de cerisier, dont le plus utilisé en phytothérapie et en herboristerie est le griottier, « Prunus cerasus », aussi connut sous le nom de cerisier acide ou cerisier aigre, en raison de la saveur acerbe de ses drupes.

Végétal ligneux buissonnant, le cerisier est un arbre de deux à cinq mètres de haut originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Europe.

De floraison printanière, ses fleurs sont blanches ou rosées et ses feuilles, vert foncé, oblongues et crantées. Elles sont succédées par des fruits, les griottes ou cerises douces du merisier, « Prunus avium », qui se récoltent en été, au même moment que les queues de cerise.

Présent dans les régions chaudes de l’hémisphère nord, le cerisier se cultive aussi bien Amérique du Nord qu’en Europe.

Il pousse à l’état sauvage dans le sud de la mer Caspienne et le nord des Balkans.

Bien qu’il ait la capacité de s’adapter à plusieurs conditions de culture, cet arbrisseau affectionne particulièrement les terres non cultivées.

Pouvant pousser en haute altitude jusqu’à plus de 1 500 mètres, il s’épanouit pleinement dans des haies et à l’orée des forêts. Le cerisier est surtout prisé pour son fruit au goût particulier et son pédoncule qui renferme de nombreux principes actifs naturels.

 

Les bienfaits du pédoncule de cerise sur la santé

En phytothérapie et en herboristerie, le pédoncule de cerise est réputé pour ses propriétés détoxifiantes, drainantes et antioxydantes. Mises à bout à bout, ses différentes vertus favorisent la perte de poids, renforcent la santé des reins et participent à la détoxification de l’organisme. 

 

Les vertus diurétiques et dépuratives de la queue de cerise

La queue de cerise favorise la dépuration du sang : ce qui signifie qu’elle élimine les poisons produits par certains microbes ou certaines décompositions organiques.

Diurétique, elle présente également un intérêt thérapeutique pour lutter contre la rétention d’eau et faciliter l’élimination des toxines du corps.

D’après la recherche, les qualités dépuratives et drainantes de la queue de cerise proviennent de sa teneur en substances actives naturelles, dont les polyphénols et les sels de potassium.

Traditionnellement, on utilise ce pédoncule pour soutenir le système rénal, favoriser l’évacuation des déchets polluants qui détruisent notre organisme et prévenir les calculs rénaux.

Grâce à son pouvoir diurétique associé à son efficacité contre l’accumulation des liquides lymphatiques dans les tissus, la queue de cerise est un remède naturel à envisager en cas d’œdèmes et de douleurs articulaires ou rhumatismales telles que l’arthrite ou l’arthrose, bien que la feuille de frêne ou la tisane articulations Herbonata soit plus indiquée dans ce cas-là.

Le pédoncule de cerise reste néanmoins un moyen efficace de commencer un processus de nettoyage général du corps et de fluidifier le flux d’eau dans notre organisme, afin d’éviter toutes congestions liquidiennes dans une quelconque partie de celui-ci.

 

Les bienfaits du pédoncule de cerisier sur le système urinaire

C’est un effet thérapeutique associé à ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires : consommé à bonne dose, le pédoncule de cerisier exerce une activité bénéfique pour le système urinaire.

Ainsi, en plus de stimuler et d’augmenter la sécrétion de l’urine, ce remède ancestral est indiqué en cas d’infections des voies urinaires telles que:

  • L’urétrite infectieuse
  • La cystite
  • L’obstruction du système urinaire
  • La prostatite 
  • La néphrite
  • La pyélonéphrite

En médecine naturelle, l’intérêt pharmaceutique du pédoncule de cerisier pour combattre ces différents troubles urinaires se justifie par sa riche composition en:

  • Tanins
  • Sels de potassium
  • Flavonoïdes comme des flavanones et les codes chalcones
  • Acides organiques
  • Mucilages
  • Acides-alcools parmi lesquels figurent l’acide citrique et l’acide malique

 

Les propriétés antioxydantes et minceurs de la queue de cerise

Les radicaux libres sont des fragments obtenus par fission d’une molécule et caractérisés par une grande réactivité chimique. Ils sont connus pour leur haut niveau de dangerosité et combattus pour le rôle qu’ils jouent dans la survenue de certaines pathologies : infections, troubles cardiovasculaires, cancers, vieillissement cellulaire, cataracte. 

En phytothérapie — fort heureusement, l’existence de certaines plantes médicinales dotées de propriétés antioxydantes permet de lutter efficacement contre les effets délétères causés par ces atomes instables. Parmi elles : le cerisier.

Grâce à son activité antioxydante qu’elle doit principalement aux polyphénols qui la composent, la queue de cerise convient parfaitement pour combattre les radicaux libres et le stress oxydatif qui favorise le développement de différentes maladies liées à l’âge : troubles oculaires, rides sur la peau, arthrose, etc.   

Par ailleurs, conséquence de son effet drainant et dépuratif, ses qualités amincissantes – mises en relief par diverses études, dont une parue dans le British Medical Journal, permettent de gérer les prises de poids et favorisent l’évacuation des liquides accumulés dans des parties adipeuses du corps.

Ce sont les flavonoïdes contenus dans la queue de cerise qui aident à limiter les risques d’obésité ou à réduire la surcharge pondérale. Associés à une alimentation optimisée et à un mode de vie sain, ces constituants chimiques à base de vitamine C et E entretiennent la bonne santé du corps et agissent comme un tonique veineux.

La décoction de queue de cerise est ainsi conseillée pour soutenir un régime minceur en créant, entre autres, une sensation de satiété ou de coupe-faim naturel.

Comment profiter des bienfaits de la queue de cerise

En médecine traditionnelle, la queue de cerise se prépare et s’utilise de différentes façons : en tisane, en décoction ou en gélules, il est néanmoins nécessaire de respecter les dosages, temps de préparation et fréquences de consommation.

     

La décoction de pédoncule de cerisier

La décoction de pédoncule de cerisier est assez facile à réaliser. De plus, elle constitue une de ces formes de préparations les plus riches en substances actives.

Ingrédients

4 culières à soupe de queue de cerise par litre d’eau  

Préparation

Après avoir séché vos pédoncules de cerise dans un lieu aéré, à l’abri de la lumière, ou une fois les avoir achetés en herboristerie, faites-les macérer dans de l’eau froide pendant 12 h — si vous avez le temps, afin de les ramollir. Puis, versez-les dans une casserole et portez le tout à ébullition.

Patientez 10 minutes et enlevez du feu. Laissez infuser 10 minutes supplémentaires à couvert puis filtrez. Votre décoction est prête à être consommée.

 

Consommation

Pour capitaliser ses propriétés diurétiques, son action détoxifiante et ses vertus antioxydantes, il est recommandé de consommer la décoction de queue de cerise régulièrement : jusqu’à 2 à 3 tasses par jour, idéalement après les repas, le matin, à midi et le soir.

La décoction de pédoncule de cerisier à un goût parfois trop aigre. Afin d’en atténuer l’acidité tout en préservant les bienfaits sur la santé, il est conseillé de la consommer avec un grand verre d’eau.

Certaines personnes, plus astucieuses, y ajoutent une pointe des jus de citron ou de miel et quelques zestes d’orange avant de la faire chauffer.  

En usage interne, la posologie usuelle du pédoncule de cerisier est d’environ 1,5 g par jour. Suivant le mal traité, demandez l’avis de votre phytothérapeute ou celui de votre herboriste.

 

Les gélules à base de queue de cerise

Les gélules à base de queue de cerise sont fabriquées avec des pédoncules de cerisier moulus. Comme avantage : elles se consomment immédiatement, accompagnées d’un verre d’eau, et ne requièrent aucune préparation préalable.

La posologie, les contre-indications et la durée du traitement sont indiquées par le fabricant.

Notre conseil : veillez toujours à vérifier que les gélules de compléments alimentaires proposées par votre herboriste sont 100 % faits avec des plantes issues de l’agriculture biologique.

En plus d’être respectueuse de l’environnement, cette précaution d’achat vous garantit un meilleur effet thérapeutique.

 

Les contre-indications liées à la queue de cerise

À ce jour, il n’existe aucune contre-indication connue associée à l’utilisation médicinale de la queue de cerise.

Toutefois, par principe de précaution et pour un usage prolongé, il est recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes de demander un avis médical.

En cas de traitement parallèle ou de toutes autres situations particulières, consulter un professionnel de santé avant de démarrer une cure de pédoncule de cerise au long court est également conseillé.

La queue de cerise ne présente non plus aucun effet indésirable. Mais le respect des doses et temps de médication indiquées est de rigueur.

 

Le mot de la fin sur la queue de cerise

À l’instar des plantes médicinales comme l’oranger amer ou le fenouil, la queue de cerise, issue de l’arbre du même nom, renferme de nombreux principes actifs responsables de ses différents bienfaits sur la santé.  

Agissant comme un draineur naturel, elle facilite l’élimination des toxines qui empoisonnent notre organisme et elle présente un intérêt pharmaceutique pour combattre la prise de poids.  

Étant donné son pouvoir anti-inflammatoire et diurétique, le pédoncule de cerisier est une solution ancestrale efficace contre certaines infections des voies urinaires telles que la cystite.  

Consommé en décoction ou en gélules, on ne lui connaît aucune contre-indication et jusqu’à ce jour, aucun effet indésirable ne lui est imputé. 

On demandera néanmoins un avis médical en cas de grossesse, d’allaitement, de traitement parallèle ou de maladies chroniques graves.

Nos articles conseillés

*
Bouillotte aux noyaux de cerises Bio

Bouillotte aux noyaux de cerises Bio

Mille Oreillers
27,20 €

*
Cerisier pédoncule fructifère rouge - coupé

Cerisier pédoncule fructifère rouge - coupé

Herbonata
3,80 €