Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les vertus circulatoires de la feuille de noisetier

Les vertus circulatoires de la feuille de noisetier

Les bienfaits du noisetier sur la santé
Les vertus circulatoires de la feuille de noisetier

Le noisetier, bien que majoritairement connu pour son fruit consommé à travers le monde (la noisette) est aussi un arbre utilisé en herboristerie pour ses bienfaits médicinaux. Le noisetier se présente comme un végétal offrant des vertus circulatoires exceptionnelles.

Présentation du noisetier

Du latin Corylus qui prend son étymologie dans le mot “Corolus” provenant lui-même du grec “Korus” signifiant “casque” (en référence à la forme de la noisette), le noisetier est un arbre répandu dans tout l’hémisphère nord et qui est utilisé pour ses vertus comme pour son fruit depuis la nuit des temps.

Histoire et utilisation traditionnelle du noisetier et de la feuille de noisetier

Aussi appelé Coudrier, le noisetier serait l’un des végétaux les plus anciens. Apparu il y a plusieurs millions d’années, cette espèce d’arbuste sauvage a été dompté par l’Homme au fil du temps.

Il faudra attendre le 17ème siècle pour voir le terme “noisetier” apparaître. Outre le fait que son étymologie se réfère au mot casque en grec, Le Corylus avellana, serait lié à la région d’Aveline en Italie, lieu au sein duquel les noisetiers prolifèrent.

Le coudrier a d’ailleurs donné son nom à de nombreuses communes qui ont repris le terme désignant les forêts de cet arbre, le “Coudraie”, en le familiarisant en “Coudray” (ex. : Le Coudray-Montceau)

Les premières traces d’utilisation du noisetier remontent à la préhistoire. Employée par les Hommes préhistoriques pour ses fruits nourrissants et son bois souple et facile à travailler, cet arbre a vite été à l’origine de nombreuses légendes.

Certains contes et légendes racontent d’ailleurs que le bois de noisetier était celui utilisé dans la conception des baguettes magiques des druides et des chamans. Aujourd’hui, le noisetier est reconnu pour être un bois de prédilection pour les sourciers !

En magie blanche, le Coudrier était considéré comme une plante magique. On doit cette représentation au mélange de la méconnaissance des populations en science avec les superstitions et légendes prenant leurs sources durant l’antiquité.

Dès l’antiquité, cet arbuste devient un symbole de sagesse :

Pour les celtiques, le noisetier est un gardien de la science, il serait l’arbre qui cacherait les créatures légendaires (fées, licornes…)

Les Chinois furent parmi les premières civilisations à utiliser le noisetier pour sa capacité à indiquer les ondes émises par la concentration d’eau.

Chez les Grecques, le caducée d'Hermès, un des attributs du dieu, était, lui aussi, constitué de noisetier.

Dioscoride, herboriste et médecin grec connu pour ses nombreuses découvertes et pour son intérêt envers la médecine par les plantes, fut un des premiers à conférer des vertus thérapeutiques au noisetier. Avant que ses bienfaits phytothérapeutiques sur la circulation ne soient découverts, ce médecin pensait que la consommation de noisette avait un impact positif sur la toux !

Aujourd’hui, le noisetier se retrouve sous différentes formes et la plupart des herboristeries vendent ses feuilles et son fruit. Cet arbre est aussi utilisé en ébénisterie. Facile à manier, le noisetier permet de construire des tipis, des panneaux, des bancs et bien d’autres ustensiles utiles au quotidien.

Face au regain de la médecine traditionnelle par les plantes ces dernières années, le noisetier revient sur les devants de la scène.

Description botanique du noisetier

Le noisetier est un arbuste originaire de Chine qui s’est implanté dans les régions Méditerranéennes d’Europe. Adapté à un climat tempéré, on le retrouve désormais un peu partout dans l’hémisphère nord.

Cet arbre appartient à la famille des Bétulacées. Normalement de petite taille, il peut tout de même atteindre jusqu’à 10 mètres de haut faisant de lui un arbuste imposant.

Espèce des sous-bois, le noisetier est, dans un premier temps, reconnaissable par les noisettes qu’il produit. Il est aussi possible de le reconnaître par sa feuille.

Bien que cette dernière puisse être confondue avec le tilleul ou l’orme, ses feuilles ovales composées de “dents” grossières sont distinguables au toucher. Elles sont douces et poilues.

Cette plante est appréciée des trufficulteurs puisqu’elle vit en communion avec les truffes. La présence de Coudraie aide au développement de la Truffe.

Le coudrier est une plante anémophile : elle se reproduit par le pollen qu’elle diffuse. Ses fleurs femelles sont facilement reconnaissables. Contrairement aux feuilles mâles qui tendent vers le jaune et font leurs apparitions de janvier à mars, les plantes femelles sont plus vertes que leurs congénères et apparaissent au début du printemps.

Enfin, il est important de distinguer les deux variétés de noisetiers qu’il existe :

  • Les arbres ornementaux
  • Les arbres à fruits (ceux qui produisent les noisettes !)

Les vertus de la feuille de noisetier

Outre ses fruits comestibles, le noisetier est utilisé en herboristerie et en phytothérapie pour les vertus thérapeutiques qu’elle apporte.

Afin de bénéficier pleinement des vertus de cette feuille, les herboristes la cultivent avant l’apparition des bourgeons floraux.

La feuille de noisetier pour améliorer la santé veineuse

La feuille de noisetier est composée de :

  • Tanins
  • Proanthocyanidols
  • Flavonoïde
  • Myricétine

Sa concentration en principes actifs fait d’elle une excellente plante circulatoire avec différentes propriétés médicinales :

  • Vasoconstrictive
  • Veinotonique
  • Cicatrisante
  • Anti-inflammatoire
  • Astringente (nous y reviendrons dans la partie suivante)

C’est au niveau de ses propriétés vasoconstrictives que le noisetier est le plus réputé. La combinaison des molécules citées précédemment fait de cette feuille un produit naturel redoutable pour aider à lutter contre les affections veineuses.

Si vous êtes victime de varices, phlébites ou hémorroïdes de façon récurrente, l'ingestion de feuilles de noisetier peut être bénéfique pour votre santé.

En herboristerie, il est conseillé de consommer cette feuille en tisane afin de lutter contre d’autres maux comme :

  • les varices
  • l’effet de jambes lourdes
  • les œdèmes

La consommation de noisetier aide à renforcer l’élasticité des vaisseaux sanguins et des veines, mais favorise aussi la circulation du sang dans le corps. En cas d'insuffisance veineuse, le Coudrier est une alternative 100% naturelle pour lutter contre ce problème.

La feuille de noisetier s’avère être efficace face aux retours veineux. Le retour veineux est le phénomène par lequel le sang issu du bas du corps remonte vers la partie supérieure afin de se “recharger”.

D’un point de vue plus scientifique, le bourgeon de noisetier favorise l’oxygénation à travers l'érythropoïèse.

En gemmothérapie et en herboristerie, la feuille de noisetier stimule les reins et aide à lutter contre l’apparition d’œdèmes au niveau des membres inférieurs du corps.

Pour régulariser la pression artérielle, les feuilles et/ou les bourgeons de noisetiers sont mélangés à d’autres plantes afin de renforcer les effets des principes actifs propres à cette propriété régulatrice.

Une richesse en tanin très utile

Un tanin est une substance d’origine végétale que l’on retrouve dans de nombreuses feuilles de plantes. Le tanin représente d’ailleurs 15 à 25% de la composition de la feuille !

La présence de tanins dans de nombreuses plantes leur procure des bienfaits médicinaux nombreux. Toutefois, toutes les plantes ne valent pas la feuille de noisetier qui a une teneur en tanin particulièrement élevée.

Cette molécule de la famille des polyphénols permet, par ses propriétés astringentes, de resserrer les tissus.

Avant de connaître ses propriétés médicinales, le tanin condensé était utilisé pour renforcer les matériaux en cuir. C’est de là que provient le verbe “tanner”.

Le pouvoir hémostatique de cette feuille proféré par la présence des tanins fait d’elle un médicament naturel pouvant constituer un élément intéressant pour stopper les saignements et notamment ceux du nez ou ceux dus à la métrorragie.

La combinaison des tanins condensés aux flavonoïdes procure aussi des vertus anti-inflammatoires à la feuille de noisetier.

Comment profiter des bienfaits de la feuille de noisetier

Certes, il est possible de consommer le fruit directement, il vous suffit de casser sa noix. Cependant, pour extraire les propriétés bénéfiques des feuilles du Coudrier, il vous les préparer.

Préparer une tisane de feuille de noisetier

L’infusion consiste à utiliser l’eau bouillante pour extraire les principes actifs des végétaux. Cette méthode s’oppose à celle de la décoction où le liquide est maintenu bouillant.

La tisane de feuille de noisetier est certainement l’une des meilleures formes d’usage interne.

Pour préparer cette tisane, il vous faut :

  • 1 cuillère à soupe de feuille de noisetier
  • 200 ml d’eau

Une fois l’eau bouillante, il vous suffit d’intégrer les feuilles et laisser refroidir avant de consommer votre tisane.

Comme d’autres infusions connues en herboristerie, il est conseillé de consommer cette tisane 3 fois par jour, durant les repas et sur un cycle de plusieurs semaines.

Dans la même optique vous pouvez vous tourner vers la tisane de feuille de vigne rouge dont les propriétés se rapprochent de celle des feuilles de noisetier. La feuille de noisetier est aussi présente dans la tisane Circulation Herbonata où elle se synergise avec un ensemble de plantes pour permettre en outre d'améliorer le retour veineux et de contribuer à une bonne santé respiratoire.

Le macérât de bourgeon de noisetier

Si vous êtes sujet à des troubles respiratoires, d’anémie ou d’artérite, le macérât de bourgeon de noisetier peut être un allié de taille.

D’une part, le macérât de bourgeons stimule les tissus et améliore leur élasticité, et ce, particulièrement au niveau pulmonaire. En cas d’asthme ou de bronchite, ce remède aide à réparer les tissus.

Pour lutter contre l’anémie hypochrome ou macrocytaire, le macérât de bourgeon de noisetier et sa capacité à favoriser l'érythropoïèse font de lui une alternative à laquelle vous pourriez parler à votre médecin.

Enfin, par le regain d’élasticité que le macérât de cet arbre offre, les artères sont assouplies et la circulation du sang est favorisée.

Posologie :

Chez les adultes et adolescents : il est recommandé de prendre 5 à 15 gouttes dans un verre d’eau avant le repas.

Chez les enfants âgés de plus de 3 ans : intégrez une goutte tous les 10 kilos.

Les contre-indications liées à la feuille de noisetier

Si vous êtes allergique aux fruits à écale et/ou aux oléagineux, vous ne pouvez pas bénéficier des bienfaits de la noisette. Vous pouvez toutefois vous orienter vers d’autres plantes comme les feuilles de Vigne rouge.

Le Coudrier ne doit pas être consommé par des femmes allaitantes ou enceintes.

Les feuilles de noisetier ne doivent pas être mélangées à des médicaments : la présence de tanins risque d’empêcher l’absorption complète du médicament par le corps.

Le mot de la fin sur la feuille de noisetier

Le noisetier est un arbre ancestral utilisé depuis des millénaires. Au fil des siècles, ses vertus médicinales ont été découvertes.

Ce sont notamment ses propriétés sur la circulation du sang et sa forte teneur en tanins qui ont fait de cette feuille un végétal largement employé en herboristerie.

Proliférant dans l’hémisphère nord, vous pouvez trouver des noisetiers un peu partout dans l’hexagone.

Toutefois, si vous faites le choix de consommer cette plante comme alternative à un traitement spécifique, veillez à en parler à votre médecin ou à un naturopathe qui saura vous éclairer et vous apporter les informations nécessaires.

Si vous souhaitez vous pencher davantage sur cette plante, n’hésitez pas à venir en boutique ou à nous téléphoner pour en parler avec notre équipe de naturopathes.

À bientôt sur le blog d’Herbonata !

Les indications données ici n’ont pas un but thérapeutique mais informatif. Elles s'appuient sur les usages traditionnels des plantes en herboristerie. Elles ne valent en aucun cas prescription médicale et ne peuvent se substituer à une ordonnance. Pour confirmer les usages de ce produit, veuillez prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Nos articles conseillés

*
Noisetier bourgeon - 30 ml

Noisetier bourgeon - 30 ml

Biogemm
19,50 €

*
Tisane Circulation Bio - 40 g

Tisane Circulation Bio - 40 g

Herbonata
8,25 €

*
Tisane Circulation Bio - 100 g

Tisane Circulation Bio - 100 g

Herbonata
16,50 €

*
Vigne rouge Bio - feuille coupée

Vigne rouge Bio - feuille coupée

Herbonata
4,15 €