Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3€                                     

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Comment utiliser l’épilobe ?

Comment utiliser l’épilobe ?

L'épilobe et la prostate
Comment utiliser l’épilobe ?

Depuis fort longtemps, les Indiens Algonquins du Canada utilisent la racine d’épilobe — en cataplasme — pour soigner les furoncles. Aujourd’hui, ce sont surtout les feuilles et les fleurs de la plante qui sont employées — en tisane — pour soulager les personnes souffrant de troubles de la prostate ou d’inflammations des voies urinaires. Zoom sur les différentes façons d’utiliser l’épilobe.

 

En tisane

La tisane d’épilobe, de l’avis de quasiment tous les experts en santé naturelle, reste le moyen le plus efficace de l’administrer. Ce sont les feuilles et les fleurs du végétal (débarrassées des sommités fleuries) qui sont infusées pour obtenir un puissant breuvage médicinal.

L’infusion d’épilobe est d’ailleurs extrêmement simple et rapide à réaliser. Il suffit de :

- Mettre ses feuilles et/ou fleurs d’épilobe dans un sachet adapté (ex. : sachet de thé)

- Déposer le tout dans un récipient contenant de l’eau bouillante - Laisser infuser 10 à 15 minutes.

 

C’est prêt ! 

Dosage : 2 cuillères à café pour une tasse de 250 ml d’eau. 

Posologie usuelle : prendre deux tasses par jour, dont la première le matin à jeun, et la seconde 30 minutes avant le coucher.

 

Voici nos conseils pour vous soigner efficacement avec une infusion d’épilobe :

- En cas de traitement curatif : faire une cure de 21 jours et observer l’évolution des symptômes.

- En cas de traitement préventif : prendre la tisane d’épilobe de temps en temps ou sur une période n’excédant pas quelques jours.

 

L’épilobe possède un fort pouvoir astringent et agit sur les muqueuses gastriques. Un apport hydrique quotidien et prolongé d’épilobe sans trouble de la sphère digestive pourrait nuire au bon fonctionnement de ces dernières.

 

Utiliser l’épilobe en teinture

Vous pouvez aussi utiliser l’épilobe en teinture. La méthode à suivre est la suivante :

- Faire macérer 100 g de feuilles récemment séchées dans 500 ml d’alcool à 40 ou 50°.

- Prendre 40 à 60 gouttes diluées dans de l’eau entre 1 et 4 fois par jour (suivant les conseils de votre herboriste).

 

Administrer l’épilobe en gélules

L’Épilobe à petites fleurs est également conditionné en gélules (ou extraits secs) très faciles à conserver et à consommer. C’est une bonne manière d’administrer la plante.

Cette méthode de consommation est très simple, il vous suffit de prendre avec un grand verre d’eau 3 à 6 gélules par jour (selon les recommandations de votre phytothérapeute).

 

Utiliser l’épilobe comme légume

L’épilobe en épi est une plante sauvage comestible. Ses jeunes pousses, cuites à la vapeur ou à l’eau, peuvent être consommées comme légumes, simples ou servies en sauce. Autrefois, ces feuilles étaient utilisées dans certaines régions du monde (Russie) comme substitut au thé. D’où le surnom de l’épilobe « thé d’Ivan ».

Les magnifiques fleurs de la plante peuvent servir de décoration pour vos salades et crudités. Ou bien être employées comme ingrédient dans la préparation du « thé solaire » : elles sont alors mises à mariner dans un bocal d’eau puis exposées au soleil.

L’épilobe est un allié de la santé masculine : il intervient dans la thérapeutique des problèmes de la prostate chez l’homme (prostatite aiguë, hypertrophie bénigne de la prostate), calme les inflammations des voies urinaires et soutient la sécrétion et le débit de l’urine. C’est aussi un antiseptique et un adoucissant utilisé pour calmer les irritations et affections de la peau.