Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Décoction : bienfaits et préparation

Décoction : bienfaits et préparation

Comment profiter des bienfaits d'une décoction
Décoction : bienfaits et préparation

Pourquoi apprécie-t-on autant une simple et pourtant savoureuse tasse de thé ? Car c’est un moyen délicieux d’extraire et de profiter des vertus d’une plante. Mais saviez-vous qu’il existait d’autres moyens similaires de profiter des plantes ? C’est pourquoi nous parlerons dans cet article de la décoction.

La décoction, qu’est-ce que c’est ?

La décoction est une préparation simple à réaliser et qui permet de bénéficier pleinement des vertus des plantes médicinales. En herboristerie, la décoction est d’ailleurs une des formes d’usage interne conseillée pour soigner les maux !

Le principe de la décoction

Une décoction est une préparation à base de plantes, obtenue en faisant bouillir des herbes dans un liquide, généralement de l'eau.

L'herboriste James Green explique que "l'objectif de la préparation d’une décoction est de fixer, en solution aqueuse, les principes actifs solubles des herbes qui sont dures et ligneuses".

La décoction consiste à extraire par ébullition les substances chimiques et principes actifs contenus dans des herbes et autres végétaux. Les végétaux en question sont généralement des tiges, des racines, des écorces ou des rhizomes.

Les plantes utilisées sont d’abord écrasées, puis mises à bouillir dans l’eau pour extraire les huiles, les composés organiques volatiles et autres substances chimiques. D’ailleurs, en cuisine, si vous préparez un bouillon ou un fond, que ce soit de viande ou de légume, vous procédez en fait à une décoction.

Le mot décoction désigne à la fois le procédé, c’est-à-dire le fait de mettre à bouillir une substance directement dans de l’eau, et également le nom du liquide qui résulte de cette opération.

Il est intéressant de savoir que les décoctions, tout comme les thés, les infusions et de nombreuses autres formes de préparation à base d’herbes, sont utilisées depuis bien longtemps, que soit dans un but gustatif ou thérapeutique.

Dans Medical Herbalism, l'herboriste David Hoffmann explique que les anciennes pharmacopées avaient des recettes détaillées pour chaque décoction en fonction des plantes et herbes utilisées.

Il donne l'exemple suivant pour une préparation standard :

“Les décoctions doivent être fraîchement préparées, selon la formule générale suivante :

  • 50 grammes de plantes grossièrement hachées ou broyées
  • De l’eau, en quantité suffisante pour préparer une décoction d’un litre
  • Placez les herbes dans un récipient muni d’un couvercle, et versez 1000 ml d’eau froide dessus
  • Couvrez et laissez bouillir pendant quinze minutes
  • Laissez refroidir puis filtrez la mixture”

Enfin, l’un des usages les plus courants de la décoction est lors du brassage de la bière. Le brassage par décoction permet de réaliser des brassages en plusieurs étapes sans ajouter d'eau supplémentaire ni appliquer de chaleur à la cuve de brassage.

Différence entre décoction, infusion et macération

Les décoctions, les infusions et les macérations sont des préparations à base de plantes et d’eau similaires, mais diffèrent sur deux points principaux : les substances utilisées et la température de l’eau. Il ne faut donc pas les confondre.

D’abord, une infusion utilise les feuilles et les fleurs d'une plante. Une décoction, bien que très similaire à une infusion, est préparée à partir des racines, de l'écorce, de la tige et des graines.

Une décoction est une infusion concentrée préparée en faisant mijoter doucement les parties les plus dures d’une plante, telles que les racines, les écorces et les tiges ligneuses (fraîches ou séchées). Elle est différente de l'infusion, qui est un concentré obtenu en trempant (et non en faisant mijoter) les parties plus délicates de l'herbe.

Durant une infusion, la préparation à base de plantes est plongée dans l’eau bouillante, mais l’eau par la suite n’est pas maintenue à ébullition, contrairement à la déduction. Les thés et tisanes sont des exemples d’infusion. Et une décoction se trouve alors être en quelque sorte une tisane concentrée.

La macération diffère elle aussi de la décoction en raison de la température de l’eau. En effet lors d’une macération, l’eau n’est pas portée à ébullition. Les plantes sont plongées directement dans l’eau froide.

Enfin il est important de noter que ces trois préparations ne sont pas du tout opposées, mais au contraire complémentaires. Les plantes et parties de plantes utilisées ne sont pas les mêmes. Et le fait qu’elles ne soient pas plongées de la même manière dans l’eau fait que les décoctions, les infusions et les macérations n’ont pas les mêmes vertus.

En fonction de ce que vous cherchez comme bienfaits et des plantes dont vous disposez, mieux vaut donc se tourner vers l’une de ces trois préparations en particulier.

Les avantages de la décoction

Aujourd’hui les décoctions ont presque totalement disparu de nos modes de vie, parfois au profit de gélules de plantes. Mais il y a plusieurs raisons de se laisser tenter de nouveau par cette préparation traditionnelle.

Tout d’abord, en raison du prix. Acheter des plantes en vrac, ou encore mieux, utiliser celles de votre jardin si vous en avez est bien moins cher qu’acheter des extraits de plantes concentrés.

Le processus de décoction est certes plus long et pénible en quelque sorte, mais il est bien moins onéreux et permet de profiter de tous les principes actifs des plantes utilisées.

De plus, comme on l’a vu plus tôt, si vous êtes déjà un adepte des infusions, les décoctions représentent le remède complémentaire parfait. Avec, vous pouvez utiliser les parties des plantes que vous ne pouvez pas utiliser pour des infusions.

Les vertus ne sont également pas les mêmes qu’avec les infusions et la macération en raison de la température de l’eau et du processus de chauffe qui diffèrent.

Comment préparer une décoction    

La recette de la décoction

Préparer une décoction est en réalité très simple. Voici les instructions de base pour la préparation d'une décoction à base de plantes :

  • Utilisez entre une cuillère à café et une cuillère à soupe pour une tasse d'eau froide.
  • Ajoutez les herbes et l'eau froide dans une casserole.
  • Placez cette casserole sur le feu et portez à ébullition.
  • Mettez un couvercle sur la casserole et laissez mijoter pendant quinze à trente minutes.
  • Retirez du feu et laissez votre décoction refroidir.
  • Terminez en filtrant les herbes.

Vous pouvez souvent utiliser les mêmes herbes pour préparer plusieurs décoctions.

Mettez la décoction au frais et buvez là dans les 48 heures pour profiter au maximum de ses effets.

Il est important de commencer vos décoctions avec de l'eau froide. Placer les herbes directement dans l'eau bouillante peut entraîner la fixation de l'albumen dans les cellules végétales, ce qui rend difficile la libération des autres constituants de la plante dans l'eau.

Sachez également qu’il faut utiliser plus d'herbes lorsque vos herbes sont fraîches. Les herbes fraîches ont une teneur en eau plus élevée que les herbes séchées. Cette teneur en eau peut diluer votre décoction et il faut alors utiliser deux fois plus d’herbes fraîches afin que la décoction reste assez forte.

Enfin, concernant les herbes à utiliser, renseignez-vous sur les effets de chaque plante en fonction des maux que vous souhaitez traiter. Il est toujours bon de faire des recherches et d'en savoir plus sur les plantes que vous utilisez !

Voici tout de même une liste de plantes souvent utilisées :

Combien de temps pour une bonne décoction

En ce qui concerne le temps de préparation d’une décoction, comme on l’a vu il faut faire bouillir la préparation au moins une quinzaine de minutes. Plus les plantes utilisées sont dures et fibreuses, plus vous pouvez laisser la préparation sur le feu.

En ce qui concerne la conservation d’une décoction, elle n’est pas très longue. Il ne sert à rien de préparer de trop grandes quantités, car une décoction se conserve 12 heures à température ambiante et pas plus de 24 heures au réfrigérateur.

Si vous préparez une décoction uniquement, rien ne sert donc d’en faire plus d’un litre. Idéalement, préparez-en tous les jours et buvant en tout au long de la journée au moment des repas. Il n’est pas efficace d’en boire plus de trois tasses par jour et vous pouvez alterner les périodes de décoction et d’infusion par exemple.

Enfin cela dépend aussi des plantes. Comme on l’a vu précédemment, il est toujours bon de vous renseigner au préalable sur les plantes que vous consommez.

Les précautions et contre-indications

Comme pour tout traitement à base de plantes, il peut y avoir des contre-indications et vous devez prendre toutes les précautions possibles avant de consommer des plantes sous forme de décoction.

De nombreuses plantes possèdent des contre-indications, et tout comme pour les infusions, macérations, et autres remèdes à base de plantes, il faut être vigilant.

Bien sûr si vous souffrez d’allergies à certains pollens, certains arbres ou certains fruits, ne consommez pas de décoctions à base de ces plantes. De même, en fonction des principes actifs et effets des plantes utilisées, soyez vigilants. Par exemple, certaines plantes ont des effets sur la circulation du sang ou les problèmes rénaux.

Si vous souffrez alors par exemple de troubles cardio-vasculaires ou de problèmes rénaux, renseignez-vous bien sur les plantes en question et demandez conseil à un spécialiste pour ne prendre aucun risque en ce qui concerne votre santé.

Les différents types de décoction    

La décoction de plantes médicinales à vertus thérapeutiques

C’est le type de décoction le plus courant et c’est celui dont nous avons parlé jusqu’alors. En effet, dans la majorité des cas, le but d’une décoction est de tirer profit des vertus thérapeutiques des plantes. Car comme on l’a vu, la décoction permet d’extraire des principes actifs de plantes ou parties de plantes inutilisables de prime abord.

Une des décoctions les plus connues est celle à base de queues de cerises. Faire bouillir les queues permet de profiter au maximum des effets diurétiques de cette dernière. Il est très difficile de profiter des effets thérapeutiques des queues de cerises avec un autre moyen que la décoction.

La décoction est donc un excellent moyen d’utiliser des plantes médicinales difficilement utilisables autrement. C’est une méthode complémentaire des infusions et des macérations car ces dernières ne peuvent être préparées à partir de plantes dures et trop fibreuses. C’est d’ailleurs pour cela que la décoction était si populaire autrefois.

Les décoctions plaisir : le café turc

Un autre type de décoction est la décoction plaisir, autrement dit : le café turc. C’est une méthode de préparation du café provenant des pays du Moyen-Orient et d’Europe (Turquie, Iran et Grèce notamment). Il est fabriqué à base de grains de café finement moulus mélangés à de l’eau. On apporte ensuite cette préparation juste au-dessous de l’ébullition puis ce mélange fortement caféiné est réparti dans des tasses (y compris le café moulu).

En plus d’être une décoction plaisir, le café turc n’est pas en reste pour ses bienfaits. Parmi ceux-ci, il permet l’amélioration de la performance sportive, la caféine étant un stimulant naturel.

Également, par sa concentration en antioxydants polyphénoliques, cette décoction procure des bienfaits pour la santé (contre l’inflammation, l’hypertension, le cholestérol…) et peut protéger contre la démence, les risques d’AVC et la maladie de Parkinson, entre autres maladies. Enfin, par l’ajout de cardamome, ces effets antioxydants sont renforcés.    

Le mot de la fin sur la décoction

Après la lecture de cet article, nous espérons que vous vous laisserez tenter par les décoctions. C’est le meilleur moyen de profiter de plantes trop souvent délaissées par les autres remèdes naturels, et votre organisme vous en remerciera.

D’autant plus que les décoctions ne sont finalement pas si compliquées à préparer et que les ingrédients utilisés sont on ne peut plus simples et naturels : de l’eau et des végétaux en vrac.

Nos articles conseillés

*
Curcuma Bio - racine coupée

Curcuma Bio - racine coupée

Herbonata
2,90 €

*
Saule Bio - écorce

Saule Bio - écorce

Herbonata
95,00 €

*
Chicoree Bio - racine coupée

Chicoree Bio - racine coupée

Herbonata
3,50 €

*
Cardamome Bio - semence poudre

Cardamome Bio - semence poudre

Herbonata
7,00 €

*
Cardamome Bio - semence entière

Cardamome Bio - semence entière

Herbonata
4,95 €

*
Cannelle Bio - écorce poudre

Cannelle Bio - écorce poudre

Herbonata
3,15 €

*
Cannelle Bio - écorce coupée

Cannelle Bio - écorce coupée

Herbonata
3,87 €