Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les bienfaits de la fleur de carthame sur la santé

Les bienfaits de la fleur de carthame sur la santé

Les vertus cardioprotectrices de la fleur de carthame
Les bienfaits de la fleur de carthame sur la santé

Le carthame est une plante à fleurs de forme buissonnante utilisée en pharmacie et en teinturerie depuis des siècles. Très prospère dans les jardins arides, il détient de nombreuses propriétés phytothérapeutiques largement exploitées en herboristerie.

La fleur de carthame, de floraison estivale et dotée de qualités décoratives exceptionnelles, est consommée sous forme de tisane pour protéger les artères coronaires. Elle abrite des graines riches en acides gras essentiels utilisées pour produire une huile végétale aux vertus hypocholestérolémiantes et cardioprotectrices.

Présentation du carthame

Le carthame est une plante méditerranéenne décomposée en près de 20 espèces. Oléagineux et médicinal, il fait partie des cultures les plus anciennes de l’humanité.

Histoire et utilisation traditionnelle de la fleur de carthame

Le carthame est utilisé depuis Mathusalem pour de multiples usages :

  • Préparer du tourteau afin de nourrir le bétail
  • Fabriquer du savon à l’aide de ses tiges
  • Consommé pour ses feuilles et ses graines
  • Appliqué en médecine traditionnelle
  • Utilisé dans la coloration des tissus et des repas

Bien que ses origines diffèrent en fonction des sources consultées, le nom « carthame » serait issu de la racine hébraïque « Kartami » qui signifie « teindre » : en référence à ses qualités tinctoriales.

Étymologiquement, il fut ensuite repris par le mot arabe « Kurthum» et le terme latin « Carthamus» : nom botanique du végétal.

Les vertus du carthame sont connues depuis si longtemps qu’il est aisé de suivre son évolution au cours des civilisations.

Dès l’antiquité, la carthamine : matière colorante de couleur rouge et jaune extraite de sa fleur était utilisée en Égypte pour teindre les tissus en cramoisi.

Le peuple du Nil s’en servait également dans les cérémonies d’embaumement pour imprégner les bandelettes entourant les momies en raison des effets anti-moisissures qui lui étaient attribués.

Du côté de la France, la fleur de carthame a longtemps été exploitée pour son potentiel de coloration. On la cultivait de façon substantielle en Alsace, dans le Midi et la région Lyonnaise. Sa culture devint malheureusement obsolète à partir du XIXe siècle, après l’apparition des colorants synthétiques.

Les graines de carthame, récoltées en octobre, étaient quant à elles employées pour produire des huiles alimentaires ou à usage externe. Les Éthiopiens et les Indiens les consommaient traditionnellement décortiquées et grillées pour relever leurs qualités gustatives.

En tant que plante ornementale, le carthame était aussi apprécié pour ses fleurs nombreuses et décoratives qui s’épanouissent entre juillet et septembre : au cœur de l’été.

Elles étaient prescrites dans la pharmacopée chinoise pour leurs bienfaits nutritifs que curatifs. Le carthame servait de traitement contre la rougeole et les douleurs abdominales.

De leurs côtés, les Américains ont longtemps utilisé cette plante pour ses vertus aristolochiques (le carthame régule les règles) et sudorifiques.

Depuis les temps anciens, l’huile de carthame, réputée pour ses qualités anti-inflammatoires, était recommandée en application locale après le bain pour soulager les peaux sensibles, sèches ou irritées.

Tout au long de sa pérégrination et suivant les peuples et les cultures, le carthame connu moult dénominations :

  • Graine des perroquets : en référence aux perroquets qui appréciaient le goût amer de ses graines.
  • Soleil de l’Inde : à cause de son accoutumance au soleil et sa poussée spontanée sur les friches et bords des talus indiens.
  • Safran bâtard, faux Safran ou Safranon : en raison de sa déroutante ressemblance avec les pistils de safran.

En effet, ses fleurons orangés produisent une coloration similaire à celle tirée du safran.

Le carthame est en somme un végétal utilisé depuis la nuit des temps pour décorer, colorer et soigner !

Description botanique du carthame

De la famille des Astéracées, le carthame est une plante base — 60 cm à 1 m de haut – assez proche du chardon, annuelle ou bisannuelle et souvent épineuse.

Originaire du Proche-Orient, plus précisément du Croissant fertile, il se caractérise par ses feuilles coriaces, allongées et dentées.

Celles-ci, de couleur vert foncé, sont ornées de belles fleurs jaune orangé vif, tubulées et très mellifères, constituant une source importante de pollen pour les abeilles et divers autres insectes pollinisateurs.

Végétal peu exigeant, le carthame ne requiert que très peu d’entretien et se multiple assez rapidement par simple semis des graines.

Bien que sa croissance soit meilleure sur les sols riches en humus, acides ou alcalins, il s’accommode bien des terres pauvres et caillouteuses.

Craignant le froid et l’humidité, le carthame préfère les expositions ensoleillées, orientées plein sud ou à l’ouest.

Ses tiges parées d’un gros capitule constitué de plusieurs fleurons sont d’une solidité impressionnante et résistent vaillamment aux coups de vent impétueux.

Cette plante vivace est capable, grâce à sa racine pivotante pouvant atteindre 2 m de profondeur, d’aller chercher loin l’eau et les nutriments dont elle a besoin.

Elle produit, après sa floraison, des graines comestibles dont la couleur varie du blanc au brunâtre en passant par le blanc rayé de noir, de brun ou de gris.

De nos jours, le carthame se trouve un peu partout dans le monde : Japon, Australie, Iran, Amérique centrale et Amérique du Sud.

Il est cultivé en Chine pour ses fleurons qui, une fois séchés et moulus, sont intégrés dans la production de thés réputés vivifiants.

En Inde et en Éthiopie, on le destine principalement à la consommation alimentaire des populations autochtones.

Seule une espèce de ce végétal est disponible à la vente en France : le carthame des teinturiers ou Carthamus tinctorius.

Les nombreux bienfaits de la fleur de carthame

La fleur de carthame possède de nombreuses vertus exploitées aussi bien en phytothérapie que dans diverses industries chimiques.

La fleur de carthame pour teindre

Les pigments contenus dans la fleur de carthame lui confèrent en effet des qualités colorantes.

En teinturerie, elle est utilisée pour teindre des tissus en fibres naturelles comme le coton, la soie de Chine et certains vêtements comme les robes des bonzes.

Selon la quantité de fleurs mobilisées, les teintes obtenues — moyennant quelques procédés à la portée des amateurs — peuvent varier : allant du rouge au rose en passant par le jaune et le clair orangé.

Cette carthamine est également utilisée dans l’industrie alimentaire comme colorant naturel.

Offrant les mêmes colorations que le safran, elle est régulièrement substituée à cette dernière en raison de son moindre coût.

Le pouvoir cardioprotecteur de la fleur de carthame

Dans le cadre d’un emploi nutritionnel, l’huile végétale des graines issues de la fleur de carthame est un puissant hypocholestérolémiant.

En effet, grâce à sa forte teneur en oméga-6 : acides gras essentiels au bon fonctionnement de notre organisme, elle :

  • Stimule la réduction du LDL - Cholestérol considéré comme « mauvais » et limite les risques de maladies cardiovasculaires.
  • Contribue à faire baisser la pression artérielle.
  • Participe à la synthèse de nombreuses molécules, telles que la prostaglandine, qui joue un rôle dans l’activité cellulaire, entre autres de neurones, et favorise la circulation sanguine.
  • C’est en outre un stimulant du système immunitaire qui favorise la vasoconstriction.

Autres vertus phytothérapeutiques : l’huile de carthame stimule la diminution du taux de graisse dans le sang et agit comme laxatif pour soulager les problèmes de constipation et booster la perte de poids.

Elle permet aussi, en association avec une diète et un suivi médical approprié, de prévenir l’artériosclérose et l’athérosclérose.

Les effets de la fleur de carthame sont assez semblables à ceux de l'Aubépine, une plante connue pour son effet protecteur du coeur.

La fleur de carthame pour prendre soin de votre peau et de vos cheveux

En plus de ses propriétés colorantes et protectrices du système cardiovasculaire, la fleur de carthame à la réputation de favoriser la régénération cellulaire.

Son huile, riche en acide linoléique — Omega 6 et Omega 9 —, est particulièrement appropriée pour soigner les couperoses, rehausser les peaux matures vieillissantes et soulager les dermes fragilisés.

Par ailleurs, la vitamine K, dont elle est suffisamment pourvue, agit bénéfiquement sur les rougeurs cutanées, favorise la coagulation et la circulation sanguine, assure le bon état des vaisseaux sanguins.

L’huile de carthame contient également de la vitamine E, qui est un puissant antioxydant, et présente des propriétés :

  • Émolliente
  • Nourrissante
  • Cicatrisante
  • Antifongique
  • Hydratante

Elle intervient dans la thérapeutique de la rosacée et soulage les brûlures légères.

En cas de cheveux secs, abîmés ou décolorés, de chute de cheveux ou de cuir chevelu desséché ou irrité, cette huile végétale, adoucissante et apaisante, est vivement conseillée.

Autres indications thérapeutiques de la fleur de carthame

  • Eczéma
  • Psoriasis
  • Dartre
  • Gerçures
  • Dessèchement des mains et du corps
  • Problèmes d’ongles
  • Irritations cutanées
  • Douleurs musculaires
  • Vergetures
  • Fatigue et vieillissement cutané
  • Peau sèche et sensible

Comment profiter des bienfaits de la fleur de carthame

Il existe plusieurs façons de consommer la fleur de carthame pour extraire ses principes actifs et profiter de son pouvoir curatif.

La tisane de fleur de carthame

Comme les feuilles de frêne ou l'aubépine, la fleur de carthame peut se prendre sous forme de tisane.

Ingrédients

  • Une cuillère à café de fleurs de carthame
  • 250 ml d’eau bouillante

Préparation

Dans votre tasse d’eau préalablement chauffée, ajoutez directement une cuillère à café de fleurs de carthame.

Laissez ensuite infuser 3 à 5 min et filtrez. Votre infusion est prête !

Consommation

De façon à profiter de toutes ses vertus curatives, il est recommandé de consommer sous forme de tisane 3 à 10 grammes de fleurs de carthame par jour.

Cette décoction a un goût délicatement acidulé et est très flatteuse pour les papilles gustatives en été comme boisson glacée rafraîchissante, sucrée ou non.

Elle peut être associée avec un peu de miel ou du citron.

Les jeunes pousses de carthame sont également consommables en salade de crudités et ses bourgeons floraux peuvent être cuisinés comme des artichauts.

L’huile de carthame

L’huile de carthame est largement utilisée en herboristerie pour ses vertus régénératives et organoleptiques.

Très présente en cosmétologie, elle figure dans la formulation de plusieurs produits capillaires et dermatologiques.

Ces particularités botaniques peuvent évoluer en fonction des conditions de production mais se résument essentiellement à :

  • sa couleur jaune ambrée foncée
  • sa texture pénétrante
  • son odeur prononcée
  • son léger goût de noisette assez proche de celui du tournesol

En fonction des bienfaits recherchés, l’huile de carthame peut être employée :

  • En application cutanée — pour réaliser des massages, des onctions ou des bains.
  • Par voie orale — pour profiter de ses apports nutritionnels.
  • En absorption à froid par voie nasale — pour améliorer le traitement de certaines affections dermatologiques.

Pour vous assurer de sa qualité, privilégiez une huile de carthame vierge extra, obtenue par pression à froid (non raffinée), idéalement de souche biologique.

Quant à son application :

  • Au niveau cutané — appliquez votre huile de carthame sur une peau propre en effectuant un massage circulaire.
  • Au niveau capillaire — enduisez l’ensemble de vos cheveux en insistant sur le cuir chevelu et les pointes. Laissez le soin agir pendant au moins 1 heure puis shampouinez. Répétez le traitement 2 à 4 fois par mois.

Grâce à son action fortifiante, l’huile de carthame renforce votre chevelure et freine la chute de cheveux, ses qualités démêlantes la rendent souple et soyeuse.

Mode de conservation de l’huile de carthame : hors de portée des enfants, à l’abri de l’humidité, de la chaleur, de la lumière.

Les contre-indications liées à l’huile de carthame

Bien qu’elle soit comestible et possède de nombreuses propriétés nutritives et curatives, l’huile de carthame, au même titre que sa fleur, doit être utilisée avec précaution.

En effet, les bienfaits santé liés aux acides gras oméga-6 qui la composent sont assez paradoxaux :

Consommés dans les bonnes proportions — ils se complètent aux oméga-3, favorisent la réduction du cholestérol et abaissent les risques de pathologies cardiovasculaires.

Ingérés en quantité trop importante — ils deviennent allergisants, pro-inflammatoires et perturbent la santé intestinale.

Pour maintenir un bon ratio oméga6-oméga3, il est ainsi recommandé de consommer, en plus de l’huile de carthame, l’huile de lin, d’olive, de cameline, de colza ou de tournesol.

Idéalement, vous devez consommer 1 oméga-3 pour 4 oméga-6.

Autres précautions d’emploi

L’huile végétale des graines de carthame présente des vertus purgatives. Par conséquent, elle est fortement contre-indiquée aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Les personnes sous traitement antiagrégants plaquettaires ou sous anticoagulants doivent autant éviter son utilisation.

De même que les individus souffrant de diabète ou devant prochainement subir une intervention chirurgicale.

Enfin, pensez à vérifier la date de péremption de votre huile de carthame et évitez de la chauffer au risque de lui faire perdre toutes ses propriétés.

Le mot de la fin sur la fleur de carthame

La fleur de carthame, issue de la plante du même nom, offre des vertus phytothérapeutiques efficaces pour lutter contre les affections de la peau.

Consommable sous diverses formes, il est commun de la prendre en salade ou sous forme de tisane rapide à réaliser.

Végétal tinctorial par excellence, la fleur de carthame est autant utilisée dans la coloration des étoffes.

Son huile, riche en acide linoléique, permet de réduire le taux de « mauvais cholestérol » dans le sang et abaisse les risques de pathologies cardiovasculaires : deuxième cause de décès en France.

Son pouvoir restructurant vous sera bénéfique si vous êtes sujet à une fragilité capillaire ou souhaitez nourrir vos cheveux devenus ternes et cassants.

Nos articles conseillés

*
Aubépine - sommité fleurie

Aubépine - sommité fleurie

Herbonata
3,50 €