Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les bienfaits du lycopode

Les bienfaits du lycopode

Les vertus du lycopode pour la peau et la digestion
Les bienfaits du lycopode

Auparavant lorsque vous vous baladiez en forêt, vous aviez de grandes chances de tomber sur du lycopode, une plante vivace qui, autrefois, était présente dans les forêts et que l'on voit de moins en moins depuis les années 80. Un triste constat lorsque l'on connaît les qualités que détient cette plante.  

Présentation du lycopode

Comme beaucoup d'autres plantes, le lycopode est depuis longtemps utilisé en médecine. On lui trouve des bienfaits thérapeutiques exploités notamment en homéopathie.

Aujourd'hui, ce végétal est menacé d’extinction dans certaines régions en raison de la disparition des forêts et du fait qu'elle est moins résistante et vivace que d'autres plantes comme les bruyères, les myrtilles, et autres baies sauvages.

Histoire et utilisation traditionnelle du lycopode

Le lycopode (Lycopodium clavatum) est une plante vivace à feuilles persistantes qui pousse dans les pâturages, les forêts et les landes de Grande-Bretagne, d'Europe du Nord et d'Amérique du Nord.

Le pollen jaune pâle recueilli à partir des spores de cette plante est utilisé pour fabriquer le remède homéopathique appelé lycopodium. Les spores de la plante sont récoltées à la fin de l'été et le pollen est extrait des spores puis dilué avec du sucre de lait pour préparer ce remède.

Le pollen est inodore, résistant à l'eau et hautement inflammable. C'est pour cette raison qu'il était autrefois utilisé en pyrotechnie dans les spectacles et au théâtre pour créer des effets sur scène. Il était également utilisé en pyrotechnie pour la confection de feux d’artifice.

Les premiers médecins utilisaient la plante pour stimuler l'appétit et favoriser la miction et l'excrétion d'autres liquides organiques. Le lycopode était aussi utilisé dans le traitement des flatulences, des rhumatismes, de la goutte, des affections pulmonaires et d’autres maladies chez les enfants.

Au XVIIe siècle, le pollen était utilisé comme remède contre la diarrhée, la dysenterie et les rhumatismes. En utilisation externe, le pollen était utilisé pour traiter les blessures et les maladies de la peau telles que l'eczéma. Et la plante entière était utilisée pour soigner les maladies rénales.

Aujourd’hui encore le lycopode est considéré comme très bon pour la peau, avec une utilisation par exemple contre les verrues, l'acné, l'eczéma et toute autre inflammation de la peau.

Il est prescrit par les homéopathes pour les affections aiguës telles que les maux d'oreille, les maux de gorge, les troubles digestifs, les troubles urinaires, l'hépatite, la prostatite et les affections oculaires. Le lycopodium alors supposé agir sur les tissus mous, les vaisseaux sanguins, les os, les articulations, le foie et le cœur.

Description botanique du lycopode

Le lycopode possède une tige mince qui traîne sur le sol et des épis verticaux qui peuvent atteindre 60 cm. La plante appartient à la famille des Lycopodiaceae et est apparentée aux mousses et aux fougères.

Elle est souvent appelée l’herbe aux massues, la griffe de loup ou la corne de cerf en raison de sa forme. On la surnomme également le soufre végétal en raison de son inflammabilité et son utilisation pyrotechnique.

Les tiges du lycopode peuvent mesurer jusqu'à 1 mètre de long. En revanche la plante est dépourvue de fleurs. Les rameaux de la plante quand a eu sont jaunâtres avec une forme de massue, d’où le surnom d’herbe aux massues.

Comme expliqué plus tôt, c'est dans les épis du lycopode qu’on retrouve les sporanges et les spores utilisés en phytothérapie et en homéopathie. Enfin, concernant l'aspect visuel de la plante, les feuilles sont petites et peu larges (moins d’un centimètre).

Le lycopode se développe sur des sols pauvre, siliceux, acide ou tourbeux. On le trouve également à la fois sur des sols humides des sols secs. Il est protégé dans de nombreuses régions en France pour éviter sa disparition. La récolte du lycopode est donc parfois interdite.

C'est une plante devenue assez rare et que l'on rencontre principalement à basse altitude dans les régions montagneuses, ou bien en Bretagne et en Normandie.

Les propriétés du lycopode

Le lycopode est une fougère principalement appréciée pour ses vertus et bienfaits sur le transit intestinal. Mais c'est aussi une plante avec d'autres utilisations, qui vont du cataplasme à la pyrotechnie.      

Faciliter la digestion avec le lycopode

Le lycopode a trouvé de nombreuses utilisations médicinales dans le monde entier et des recherches considérables ont été menées sur les principes actifs de la plante.

La lycopodine contenue à l'intérieur stimule les mouvements péristaltiques de l'intestin et la contraction de l'utérus. Les parties aériennes de la plante quant à elle contiennent des dérivés de l'acide cinnamonique et des flavonoïdes qui facilitent la digestion. Le lycopode est généralement employé pour ses vertus purgatives et émétiques.

Les feuilles séchées au soleil et pulvérisées sont mélangées avec du plantain et du lait, et le mélange est administré à petites doses aux enfants pour soigner la diarrhée et la dysenterie dans certains pays.

Enfin, la plante entière est mâchée pour provoquer des vomissements après une intoxication alimentaire ou des douleurs aiguës à l'estomac. C’est un traitement naturel aux troubles de l’estomac et en cas d’indigestion.

Le lycopode bon pour la peau

La seconde principale utilisation médicinale du lycopode est l’utilisation externe. Il est appliqué en externe sur les maladies de la peau, les blessures, les ulcères et les irritations.

Dans certaines régions du monde, on utilise la plante entière, grillée avec des peaux de canne à sucre et de banane pour une application sur les lèvres gercées afin de favoriser la cicatrisation.

Le lycopode possède en fait des vertus émollientes qui calment et soulagent les irritations de la peau. Les spores de lycopode sont antiprurigineuses, décongestionnantes, diurétiques, stomachiques et styptiques.

Ils sont appliqués en externe sous forme de poudre à saupoudrer sur diverses maladies de peau, sur des blessures ou inhalés pour arrêter les saignements de nez. La poudre de lycopode peut servir comme équivalent au talc ou à l'argile pour soulager les irritations au niveau des cuisses ou à d’autres endroits du corps.

Ils peuvent également être utilisés pour absorber les fluides corporels sortants des tissus lésés. Les spores sont récoltées à maturité, à la fin de l'été.

Les autres propriétés du lycopode

On reconnaît également au lycopode des vertus diurétiques et sur la circulation sanguine en raison l'acide dihydrocaféique contenu dans la plante, qui a un effet antihypertenseur.

En décoction, le lycopode est analgésique, antirhumatismale, carminative, légèrement diurétique, stomachique et tonique.

Vous l’aurez compris le lycopode peut être utilisé en interne dans de nombreuses situations comme le traitement :

  • des troubles urinaires et rénaux
  • de l'arthrite rhumatismale
  • de la cystite catarrhale
  • de la gastrite, de la dysenterie, de la malaria
  • etc.

Enfin, comme évoqué plus haut dans cet article, le lycopode fut historiquement utilisé au théâtre et dans les feux d’artifice. La spore s’enflamme en effet très vite et était utilisé pour faire des flammes sur scène.

Dans le monde de la photographie, on trouvait enfin une utilisation similaire du lycopode. On enflammait la plante à l’époque pour faire obtenir un effet de “flash” d’appareil photo.

Profiter des bienfaits du lycopode

Le lycopode est une plante médicinale que l’on retrouve en herboristerie pour les nombreux bienfaits qu’elle apporte. En infusion ou en usage externe, elle s’avère être bénéfique pour notre santé.

L'infusion de lycopode

La récolte du lycopode est dans beaucoup d’endroits interdites. Mais vous pouvez facilement vous procurer cette plante sur internet et préparer des infusions avec afin de profiter de ses vertus.

La tisane à base de lycopode va agir en cas de digestion douloureuse, de goutte, d'hémorroïdes et de problèmes rénaux. Le lycopode purge naturellement l’appareil digestif.

Pour préparer une infusion à base de lycopode, rien de plus simple.

  • Laissez infuser une cuillère à café de lycopode pour une tasse d’eau chaude.
  • Faites infuser durant une dizaine de minutes dans de l’eau chaude mais pas bouillante.

Attention toutefois, le lycopode a des propriétés émétiques, c’est-à-dire qu’il provoque le vomissement. Il est utilisé brut en cas d’intoxication pour purger immédiatement l’estomac. Normalement, en infusion il n’en provoque plus, mais attention à ne pas en abuser car cela pourrait vous rendre malade.

De même, le lycopode est déconseillé chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. De manière générale, questionnez votre médecin et ne consommez pas plus de deux tasses par jour d’infusion.

Le lycopode en application externe

Ce végétal est extrêmement utile et efficace en cas d’inflammation de la peau. Il peut s’utiliser en cataplasme, en décoction ou en pommade sur les zones irritées. Pensez toujours à tester sur une petite zone de votre corps avant de l’appliquer sur la zone douloureuse, pour vérifier que vous n’avez pas d’allergies ou autre réaction cutanée.

Pour préparer une décoction :

  • Prenez une grosse poignée de lycopode
  • Faites bouillir un litre d’eau
  • Plongez le lycopode dans l’eau bouillante durant une dizaine de minutes
  • Filtrez et laissez refroidir la décoction
  • Imbibez un linge propre avec le liquide et appliquez sur la zone douloureuse
  • Pour préparer une pommade, utilisez 80% de base neutre et 20% de lycopode broyé.

Les contre-indications liées au lycopode

Tout d’abord, nous voulons vraiment insister sur le caractère émétique du lycopode. Ce n’est pas une plante qui se consomme brute car elle est toxique à grande dose, lorsqu’elle est brute, et elle provoque le vomissement.

C’est une plante qui peut également provoquer des allergies donc vérifier avant tout que ce n’est pas votre cas. Enfin, le lycopode, comme toutes les plantes médicinales, n’est pas anodin, même si c’est un remède naturel.

Si vous présentez n’importe quel symptôme pour lesquels la consommation de lycopode peut s’avérer dangereuse, demandez d’abord conseil à votre médecin ou à des naturopathes.

Le mot de la fin sur le lycopode

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur le lycopode. C’est une plante moins courante que d’autres présentées sur notre site, mais tout aussi intéressante et avec des particularités, comme ses propriétés émétiques par exemple.

Et vous pourrez toujours raconter l’anecdote du lycopode utilisé au théâtre en leur expliquant pourquoi on surnomme cette plante le soufre végétal !

Nos articles conseillés

*
Argile Verte surfine - 300 g

Argile Verte surfine - 300 g

Argiletz
3,95 €

*
Plantain Bio - feuille

Plantain Bio - feuille

Herbonata
4,75 €