Service client : 09 81 10 38 08

Chaine Youtube Herbonata | Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les différents bienfaits et utilisations de la propolis

Les différents bienfaits et utilisations de la propolis

La propolis : le trésor des ruches
Les différents bienfaits et utilisations de la propolis

Peu connue et pourtant dotée d’un nombre de bienfaits inestimable, la propolis est, comme la gelée royale et le miel, produite par les abeilles. Moins connu que le miel, ce produit est réputé pour ses vertus antioxydantes, cicatrisantes et immunostimulantes.

Qu’est-ce que la propolis ? Comment la consommer ?

Présentation de la propolis

La propolis a été découvertes il y a des millénaires. Ce sont les Égyptiens qui, il y a 3000 ans, préparaient des baumes à base de propolis afin de momifier les cadavres.

Les Grecs et les Romains furent les premiers à employer la substance pour ses propriétés médicinales. En effet, la propolis pure était utilisée comme antiseptique et cicatrisant.

Au fil des siècles, l’exploitation de la propolis pour ses vertus médicinales s’est développée et aujourd’hui, on retrouve ce produit en pharmacies ou en herboristeries.

Mais qu’est-ce que la propolis ?

La propolis qu'est-ce que c'est ?

Bien moins connu que le miel, il n’en demeure pas moins que les vertus qu’offre la propolis sont tout aussi nombreuses.

La propolis désigne :

  • Une matière résineuse produite par les végétaux
  • Un matériau produit par les abeilles à partir de la propolis brute.

Citée comme étant un “trésor de la ruche”, elle est, à l’origine, une matière produite par certains végétaux comme :

  • le marronnier
  • le bouleau
  • le peuplier

Issue du mot grec πρπολις qui signifie “entrée d’une ville”, la propolis doit son nom au fait que la résine végétale soit utilisée par les abeilles pour assainir les ruches.

Mais comment la propolis est-elle fabriquée ?

La propolis végétale se réfère à une substance gommeuse et résineuse que l’on retrouve majoritairement sur les conifères et les bourgeons de certaines espèces d’arbres. La propolis “pure” est quant à elle produite par les abeilles qui transportent la matière dans les alvéoles de la ruche avant d’être utilisées par les abeilles maçonnes qui, par l’apport de leurs sécrétions, vont légèrement modifier la composition de la propolis.

Ce matériau joue un rôle clé dans l'assainissement de la ruche pour les abeilles. En créant un SAS de “décontamination”, elle permet de rendre l’espace de vie dans la ruche plus sain et facilite le développement de la colonie.           

Tout comme le miel, la propolis n’est pas la même en fonction de l’arbre dont elle provient. Alors que le goût et la composition d’un miel de lavande sera différent de celui d’un miel de colza, il en sera de même pour la propolis. Cette substance est très variable en fonction de l’essence d’arbre d’où elle est extraite. Plus de 300 composants différents ont pu être identifiés au sein des propolis connues à ce jour !

Généralement, la propolis est principalement composée de :

  • résines
  • cires
  • pollen
  • huiles volatiles ou essentielles
  • flavonoïdes
  • oligo-éléments
  • vitamines

Comment récupérer la propolis ?

Il existe deux méthodes pour récupérer la propolis d’abeilles. Par grattage ou par placement de grilles, la récolte de cette substance reste une opération délicate et fastidieuse.

En moyenne, une ruche d’abeilles produit 100 à 300 grammes de propolis par an. Comparativement, une colonie peut produire jusqu’à 25 kg de miel par an !

Qu’il s’agisse de propolis pure (substance filtrée et débarrassée des quelques débris pouvant être présents dans le matériau) ou de propolis brute, la méthode du raclage est la plus commune. Plus longue, elle consiste à récupérer la substance à l’aide d’une raclette métallique.

Autrement, la méthode de la grille revient à déposer une plaque sur la colonie que les abeilles viendront boucher artificiellement avec de la propolis.

Dans les deux cas, et parce que la propolis permet de retenir les impuretés que les abeilles peuvent rapporter, la substance sous sa forme brute peut contenir jusqu’à 40% d’impuretés. On peut notamment retrouver :

  • des morceaux d’écorces
  • des insectes qui se sont accrochés
  • des résidus divers

Toutefois, la méthode de la grille semble être plus efficace ! D’une part parce que les abeilles maçonnes s’empressent de boucher les trous afin de renforcer la propreté de la ruche, d’autre part parce que les apiculteurs peuvent récolter une propolis d’abeilles moins oxydée et plus fraîche qu’avec la méthode du raclage.

Histoire et utilisation traditionnelle de la propolis

Comme cité précédemment, la propolis est employée depuis des millénaires et depuis sa découverte, n’a cessé d’être exploitée.

Alors que les Égyptiens se servaient de cette substance pour embaumer le corps de leurs proches défunts, les Romains et les Grecs ont été les premiers à lui attribuer des vertus médicinales. Aristote, dans son ouvrage zoologique “Histoire des animaux”, illustrera la propolis comme “un remède aux affections de la peau, aux plaies et aux suppurations” parallèlement, les civilisations du Nouveau-Monde (les Incas) utilisaient aussi pour soigner les plaies et améliorer leurs cicatrisations.

À partir du Moyen-Âge et principalement durant le 11e siècle, la propolis produite par les abeilles est employée pour soigner les blessures provoquées par les flèches.

Il faudra attendre le 19e siècle pour voir la substance végétale produite par les abeilles disposer d’un regain de popularité avec l’emploi qu’en font les soldats anglais afin de désinfecter les blessures au cours de la Guerre des Boers, deux conflits ayant eu lieu en Afrique du Sud entre 1880 et 1881 puis entre 1899 et 1902.

En même temps, du côté de l’Italie, la propolis a une tout autre utilité : l’histoire veut que le violoniste Stradivarius ait utilisé cette substance pour vernir ses violons.

De nos jours, avec le regain de popularité de la médecine traditionnelle par les plantes, la propolis constitue une bonne alternative aux antibiotiques de synthèse. Dans l’industrie pharmaceutique, on retrouve de plus en plus de produits naturels à base de cette substance.

Les nombreux bienfaits de la propolis

Comme le miel, la propolis est un trésor de la ruche et sa composition a de nombreux bienfaits pour notre santé.

La propolis permet notamment de :

  • améliorer le système immunitaire
  • soulager les voies respiratoires
  • prendre soin de la peau et des cheveux

Améliorer les défenses de l'organisme grâce à la propolis

La propolis est une substance connue pour améliorer le système immunitaire chez celui qui l’ingère. Face aux infections fongiques, bactériennes et virales, ce produit de la ruche est un allié de taille.

Le système immunitaire est un ensemble de cellules, tissus et organes ayant pour vocation de défendre notre organisme des agents extérieurs nocifs pour notre santé. En réalité, nous n’avons pas un système, mais deux !

  • Le système immunitaire inné (non spécifique)
  • Le système immunitaire spécifique (spécifique)

La présence de flavonoïdes, substance que l’on retrouve dans les plantes et sous-classe de polyphénols, est le contributeur principal à l’effet immunostimulant de la propolis. Par sa teneur en polyphénols, la substance végétale retravaillée par les abeilles permet la stimulation de la formation d’anticorps permettant de renforcer le système immunitaire.

La propolis a des propriétés :

  • antifongiques
  • antibactériennes
  • antioxydantes
  • antiviral
  • anti-inflammatoire

Employée en usage interne, elle améliore les défenses de l’organisme et permet de renforcer la résistance de votre corps face à divers maux (grippe, fièvre, colite, pneumonie, eczéma…)

De la même façon que la propolis agit comme un sas de décontamination dans la ruche, elle agit comme un assainisseur et renforceur du système immunitaire sur les humains.

D’ailleurs, la propolis de peuplier peut être indiqué pour prévenir un déficit immunitaire suite au démarrage d’une chimiothérapie.

Apaiser les voies respiratoires avec la propolis

En ORL (Otho-Rhino-Laryngologie), une branche de la médecine dévouée au traitement des troubles des oreilles, bouche et nez, la propolis est un antibiotique naturel souvent conseillé.

Outre sa capacité à renforcer le système immunitaire, cette substance combat efficacement les virus qui obstruent les voies respiratoires.

En cas de mal de gorge, il est conseillé de consommer 3 g de propolis brute 3 fois par jour, ses propriétés anti-inflammatoires apaisent la douleur.

Ici aussi, la présence des flavonoïdes dans la composition du produit va jouer un rôle clé sur l’apaisement des voies respiratoires ! En luttant contre les radicaux libres à l’origine de l’inflammation, ils apaisent la gorge en plus de faire face à la maladie efficacement.

À l’approche de l’hiver, effectuer une cure de propolis de 3 semaines constitue une bonne alternative pour préparer le corps à l’arrivée des virus et affections saisonniers. Par ses capacités anti-inflammatoires et antibactériennes, elle va augmenter la résistance de votre corps aux aléas du froid.

La propolis, en plus de lutter efficacement contre les inflammations des voies respiratoires, apaise la douleur et empêche l’apparition de certains symptômes si consommée à temps.

Prendre soin de sa peau et de ses cheveux avec la propolis

En cas de brûlures, l’application de propolis par voie externe accélère naturellement le processus de réparation des tissus endommagés et des cellules saines.

Outre ses propriétés régénératrices, les entreprises de cosmétiques utilisent la propolis dans leurs solutions destinées aux peaux acnéiques. La propolis va permettre de nettoyer la peau en profondeur en éliminant les points noirs et en facilitant la cicatrisation des boutons.

Si vous avez tendance à faire des crises d’eczéma ou être sujet à du psoriasis, la propolis peut agir en complément d’autres produits. La présence des flavonoïdes et la richesse du produit en huiles essentielles soulagent la sensation de grattement et facilitent le processus de réparation de la peau.

Côté soins capillaires, la propolis est employée pour nettoyer le cuir chevelu et limiter l’excès de sébum, film lipidique à l’origine des cheveux gras.

Ici, la propolis est utilisée en voie externe et est, la plupart du temps, incorporée dans la composition d’autres produits (shampooings, crèmes, baumes…)

Comment profiter des bienfaits de la propolis

La propolis se consomme de plusieurs façons. En herboristerie, on la retrouve sous la forme de gomme, d’extrait hydroalcoolique ou sous sa forme pure.

L'extrait hydroalcoolique de propolis

Aussi appelé “extrait de propolis”, c’est la façon la plus commune de consommer de la propolis.

L’extrait hydroalcoolique de propolis est le meilleur moyen de lutter contre la baisse de température en hiver et les maladies qui l’accompagnent. La teinture mère de propolis permet d’optimiser la conservation et l’efficacité des principes actifs présents dans la substance récoltée.

Comment est fabriqué l’extrait hydroalcoolique de propolis ?

L’extrait est produit à partir du matériau fabriqué par les abeilles et constitué d’un mélange de végétaux provoquant une synergie des principes actifs de chaque plante.

Une fois la propolis extraite de la ruche, la matière est séparée de ses plus gros débrits et est mélangée à de l’eau et de l’alcool pur. En fonction du fabricant, la macération peut durer plusieurs jours à plusieurs mois.

Une fois la macération effectuée, le mélange est filtré afin d’obtenir un liquide pur ne comprenant aucun débris. C’est ce liquide marron qui sera commercialisé par la suite.

Pour ceux qui souhaitent consommer de la propolis 100% pure, l’extrait hydroalcoolique est la meilleure solution qui se présente à vous.

Toutefois, avant d’acheter votre propolis, assurez-vous de choisir un produit biologique issue d’une agriculture responsable.

La gomme de propolis

Pour les plus gourmands, il est possible d’allier la gourmandise à la thérapie.

Plutôt que d’opter pour la teinture mère, certaines herboristeries proposent de la propolis en gomme. Fini les chewing-gums et les bonbons qui ne vous garantiront aucun bénéfice sur le plan médical ! Préférez la gomme de propolis.

La gomme de propolis vous permet de bénéficier des vertus de la substance et précisément de ses vertus sur les voies respiratoires !

Face à un mal de gorge, une grippe, une toux ou un rhume, vous pouvez mâcher de la gomme de propolis pendant quelques minutes. De cette façon, la douleur sera diminuée et les désagréments moindres.

Qui plus est, sa texture épaisse agit aussi sur les aphtes et autres lésions buccales. Rappelons-le, la présence de flavonoïdes dans la propolis lui confère une action cicatrisante.

La propolis pure

Il est possible de consommer directement de la propolis pure. Une fois récoltée, la substance ne subit aucun traitement.

Si vous souhaitez acheter de la propolis pure, vous pouvez vous en procurer en herboristeries. Que ce soit sur internet ou en point de vente physique, la propolis pure n’est pas un produit difficile à trouver.

Comme la gomme de propolis, sa forme pure se mâche. Présentée sous la forme de fragment, elle est une alternative aux deux modes de consommations cités ci-dessus.

Avec la propolis brute, vous bénéficiez des bienfaits naturels et disposez de l’ensemble des principes actifs présent au sein de la substance.

Le mot de la fin sur la propolis

Produit de la ruche avec le miel et la gelée royale, la propolis est une alternative naturelle pour faire face à de nombreux maux. Substance immunostimulante, antibiotique naturelle, anti-inflammatoire, la propolis s’avère être bénéfique pour les abeilles comme pour les humains.

En plus de sa capacité à lutter contre les troubles des voies respiratoires et diverses maladies, la propolis, en usage externe, s’avère avoir une action cicatrisante extrêmement efficace !

Dorénavant, vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur la propolis. Face à l’arrivée du froid hivernale, pensez propolis !

Nos articles conseillés