Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3€                                     

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Les propriétés de l’herbe-à-Robert

Les propriétés de l’herbe-à-Robert

Profitez des bienfaits du Géranium !
Les propriétés de l’herbe-à-Robert

                          - Sommaire -

• Présentation de l'Herbe-à-Robert

• Les bienfaits de l'Herbe-à-Robert sur la santé

• Comment profiter des propriétés du Géranium ?

 

L’herbe-à-Robert (Geranium robertianum L.), de la famille des Géraniacées, est également appelée géranium herbe-à-Robert, bec de grue, fourchette du diable, herbe rouge ou géranium Robert. Derrière l’odeur âcre de ses tiges, la plante renferme de nombreux bienfaits santé, dont des propriétés astringentes, hémostatiques, digestives, antispasmodiques. Détails.

 

Présentation de l’herbe-à-Robert

C’est une plante bien connue en phytothérapie et en herboristerie. Pour cause : ses usages à des thérapeutiques ne datent pas d’aujourd’hui.

 

Histoire et utilisation traditionnelle de l’herbe-à-Robert

L’herbe-à-Robert est une substance végétale connue et utilisée depuis fort longtemps pour ses vertus curatives.

C’est abbesse Hildegarde de Bingen, célèbre écrivaine et naturopathe des siècles derniers (1098-1179), qui la décrivait clairement comme une plante médicinale.

Dès le moyen-âge et certainement beaucoup plus avant, le géranium herbe-à-Robert est employé en phytothérapie et en herboristerie. Une tisane réalisée à partir de plante entière (sans les racines) permettait de soulager les troubles de la sphère digestive, d’améliorer la digestion et de stimuler les sécrétions urinaires et l’évacuation d’eau.

Elle aidait aussi à lutter contre les maux de gorge et les inflammations des gencives, les hémorragies nasales et utérines, les lésions cutanées et la dysenterie. Les femmes s’en servaient également comme cataplasme pour désengorger leurs seins. Et l’huile essentielle de géranium était réputée pour ses bienfaits antiseptiques et son action bénéfique pour le système immunitaire.

Porteuse de légendes, la fourchette du diable a aussi son lot de mythes à rapporter. On raconte que les sorcières plantaient les herbes-à-Robert devant leurs cases, car leurs fleurs avaient le pouvoir de localiser et de pointer les intrus.

 

 

Le Geranium robertianum L. a connu une longue traversée à travers les âges. Adopté dans les traditions anciennes d’Amérique du Sud, d’Europe et d’Afrique, l’histoire se souvient de lui comme d’une plante médicinale et ornementale.

Le mot « Geranium » est tiré du grec ancien « geranos » en référence à la forme très allongée du fruit de la plante qui rappelle le bec d’une grue. « Robertianum » serait issu de Saint Rupert, nom du premier évêque de Salzbourg qui découvrit les propriétés hémostatiques du végétal au VIIe siècle, ou de « ruber », littéralement « rouge » en latin.

Le surnom « fourchette du diable » servant à désigner la plante aujourd’hui aurait vu le jour dans le Poitou. Il est lui aussi inspiré par les fruits qui forment de longues pointes.

Ayant vaillamment résistées à l’épreuve du temps, les vertus thérapeutiques de l’herbe-à-Robert sont encore exploitées aujourd’hui en herboristerie et en phytothérapie. Par voie interne ou par voie externe, elles permettent de se soigner efficacement et de façon naturelle.

 

Description botanique du géranium herbe-à-Robert

Le géranium herbe-à-Robert est une plante herbacée et mellifère qui pousse naturellement au jardin. Annuelles ou bisannuelles, ses tiges angulaires, rouges et pubescentes dégagent une odeur irritante et le végétal peut mesurer jusqu’à 60 cm.

Les feuilles de géranium herbe-à-Robert sont persistantes, de couleur vertes ou vertes claires et dotées d’un limbe palmé composé de 3 ou 5 lobes. Quant à elles, les fleurs, sont roses pourpres à 5 pétales, disposées en grappes fixées au bout d’un long pédoncule et sont très appréciées pour leurs qualités décoratives.

L’herbe-à-Robert affectionne les régions tempérées et les expositions mi-ombre. Elle se développe pleinement sur les sols calcaires, caillouteux, argileux, sableux, riches en humus et n’est guère exigeante quant à l’humidité du sol : drainé, sec, frais, tout lui convient.

La fourchette du diable, originaire de l’hémisphère Nord, est aujourd’hui présente dans quasiment tous les pays du globe. En Europe, on la croise fréquemment dans les haies et les sous-bois, les terrains vagues, les talus semi-ombragés, au milieu des pierres et des rochers, au pied du mur et au bord des chemins.

 

 

Poussant en haute altitude (jusqu’à 1 800 m), le géranium herbe-à-Robert est parfois considéré comme une plante vivace en raison de sa capacité à marcotter lorsque les conditions climatiques lui sont favorables, mais la plante meure généralement à l’entrée de l’hiver, d’où la nécessité de la ressemer à l’approche des grands froids.

Le bec-de-grue demande très peu d’entretiens au jardin. Ses racines fines blanchâtres sont assez superficielles. Il suffit de tirer sur la tige pour la sortir de terre facilement.

Pour profiter des bienfaits santé du géranium herbe-à-Robert, on le cueille de préférence au moment de la floraison entre avril et septembre. Les fruits, qui apparaissent à la même période, sont des capsules légèrement ridées. Elles peuvent projeter leurs graines une fois à maturité à 3 m de distance et à 2 m de haut grâce à un mécanisme d’ouverture particulier de la capsule.

Le Geranium robertianum L. peut être utilisé comme plante couvrante du sol. Planté à côté des fenêtres, il agit comme un répulsif naturel contre les moustiques. Ses vertus phytothérapeutiques sont nombreuses.

 

Les bienfaits de l’herbe-à-Robert sur la santé

L’Herbe à robert détient de nombreuses propriétés médicinales connues depuis des temps immémoriaux. Il s’agit notamment de ses qualités digestives et cicatrisantes qui ont largement contribué à faire sa renommée en herboristerie et en phytothérapie.

 

 

Les propriétés astringentes du géranium herbe-à-Robert

C’est une plante au fort pouvoir astringent, vertu qu’elle doit principalement à sa teneur tannique.

Le géranium Robert est efficace en bain de siège ou en compresse contre les crises hémorroïdaires, les plaies ou les blessures. Il aide à resserrer les tissus, lutter contre les inflammations et les boursouflures des muqueuses.

En usage topique, les tanins du végétal, responsables de son goût amer, permettent également de lutter contre les maladies du pharynx et de la bouche. On les emploie en bain de bouche sur les aphtes, les gencives enflammées, et en gargarisme sur les maux de gorge.

Les feuilles fraîches de géranium herbe-à-Robert hachées peuvent se mettre sur la peau pour apaiser une irritation cutanée, un psoriasis ou un eczéma.

 

Les vertus de l’herbe-à-Robert sur la digestion

Tout comme le fenouil, la menthe poivrée ou le thé Chaï, l’herbe à Robert une plante amie de digestion.

En effet, en infusion digestive, elle améliore la digestion des aliments et l’absorption des nutriments. Elle intervient dans le traitement des inflammations intestinales ou des gastro-entérites, participe à la thérapeutique des petits saignements digestifs et des diarrhées mal maîtrisées.

Associée à un suivi médical, l’herbe-à-Robert est indiquée en cas d’ulcère. C’est une alliée pour les campeurs, les randonneurs et les touristes. En cas de colique du voyageur, ses propriétés antidiarrhéiques sont toujours utiles.

De fait, en sortie nature, emporter une herbe-à-Robert avec soi est un bon réflexe.

 

Les pouvoirs hémostatiques du géranium herbe-à-Robert

Le géranium herbe-à-Robert est aussi réputé pour ses propriétés antihémorragiques et vulnéraires. En médecine traditionnelle et depuis le moyen-âge, on s’en sert en application topique pour désinfecter les lésions cutanées et arrêter les saignements.

Comme mentionné précédemment, le végétal aide à resserrer les tissus et accélère la cicatrisation.

 

On lui reconnaît par ailleurs beaucoup de qualités :

• Antispasmodique

• Toniques

• Hypoglycémiantes

• Diurétiques

• Antioxydantes

 

L’huile essentielle de géranium à des effets antiseptiques et stimule les défenses naturelles. Elle contient également des propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales grâce à sa teneur en germacrène, mais recèle aussi du géraniol et du linalol. 

 

Comment profiter des propriétés du géranium herbe-à-Robert ?

De manière à profiter de l’ensemble de ses propriétés médicinales, le géranium herbe-à-Robert peut être consommé en tisane, en teinture mère et en application sur les parties malades.

L’infusion d’herbe-à-Robert

L’infusion d’herbe-à-Robert est une préparation phytothérapeutique simple et rapide à réaliser.

Ingrédients  

3 à 5 g de géranium séché par 250 ml d’eau bouillante.

 

Préparation

Versez votre herbe rouge dans une casserole contenant de l’eau très chaude. Laissez infuser 10 minutes. Votre tisane est prête !

 

Consommation

Boire 2 à 3 g par jour avant ou après les repas.

Toute la partie aérienne de la plante est utilisable. Vous pouvez utiliser le végétal en entier ou prendre uniquement les feuilles, qui sont d’ailleurs comestibles, mais amères à cause de leur concentration tannique.

 

La teinture mère d’herbe-à-Robert

La teinture mère d’herbe-à-Robert est surtout conseillée en herboristerie et en phytothérapie comme antiseptique et tonique.

Cet extrait de substance végétale bio est composé d’eau, d’alcool et des parties aériennes de la plante.

 

Posologie

10 à 15 gouttes diluées dans un verre d’eau ou directement sur la langue, matin et soir, de préférence après les repas pour un effet optimum.

Durée de la cure : 25 jours.

 

L’herbe-à-Robert en usage externe

En application topique, l’herbe-à-Robert sert principalement à soigner les hémorroïdes et à soulager les peaux irritées ou à nettoyer les plaies.

Pour ce faire, on prépare une infusion de feuilles de géranium à forte astringence.

 

Ingrédients

Une bonne pincée pour un verre d’eau bouillante.

 

Préparation

• Mettre à infuser les feuilles de géranium séchées pendant 10 minutes.

• Laisser refroidir et verser un peu de cette préparation dans une tasse.

• Placer au réfrigérateur.

 

Application Inhiber un coton de cette infusion Poser sur les hémorroïdes pendant 10 à 15 minutes Répéter jusqu’à la fin des symptômes

Pour une meilleure efficacité, vous pouvez ajouter, à cette préparation, 30 gouttes de teinture de petit houx et 30 gouttes de teinture de marron d’Inde.

N’hésitez pas à employer votre infusion de feuilles de géranium pour confectionner des compresses pour blessures. Seule condition : bien filtrer au moyen d’une étamine avant de placer sur une entaille ouverte comme désinfectant et pour maîtriser les saignements.

En cas d’eczéma, de psoriasis ou de tout autre trouble dermatologique, il est recommandé de faire un bain corporel d’herbe-à-Robert.

 

À noter : en France, pour avoir le statut de plante médicinale, l’herbe-à-Robert doit contenir un minimum de 10 % de tanin. Vous pouvez la cueillir et la sécher vous-même ou l’acheter en herboristerie et autres magasins bio. Â conserver dans un endroit bien sec et à l’abri de l’humidité jusqu’au moment de son utilisation.

 

L'huile essentielle de Géranium rosat

Avec son parfum florale, l'huile essentielle de géranium rosat est très utilisé dans le monde cosmétique. Elle est appréciée pour ses propriétés astringentes et toniques. Ainsi, elle sera utilisé en soin anti-âge, bonne mine, teint éclatant. 

Elle est aussi connue pour agir en douceur sur les peaux à problèmes : acné, mycoses, psoriasis, inflammations, infections cutanée.

Les contre-indications liées à l’herbe-à-Robert

Bien qu’elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques, l’herbe-à-Robert est contre-indiquée par principe de précaution aux femmes enceintes ou allaitantes. Pour toute autre situation particulière, demandez l’avis de votre médecin ou celui de votre pharmacien.

 

 

Le mot de la fin sur le géranium herbe-à-Robert

Le géranium herbe-à-Robert est une plante inscrite dans la pharmacopée française.

Tanique, astringente et vulnéraire, elle est particulièrement appropriée pour calmer les inflammations buccales, former une couche protectrice au-dessus de la peau et resserrer les tissus abîmés.

Si vous souffrez de crises hémorroïdaires, d’une inflammation intestinale ou de diarrhée, c’est également une solution naturelle à envisager.

Le géranium herbe-à-Robert est aussi une plante digestive. Elle améliore le processus de la digestion, soutient les organes de la sphère digestive.

Ne vous laissez pas rebuter par l’odeur âcre du végétal pour profiter des bienfaits santé de cette annuelle, parfois bisannuelle, parfois vivace.