Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3€                                     

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Organiser son herboristerie à la maison

Organiser son herboristerie à la maison

Conserver et préparer ses plantes
Organiser son herboristerie à la maison

                               - Sommaire -

• Pourquoi avoir des plantes à la maison ?

• Comment conserver les plantes ?

• Comment préparer soi-même ses plantes en herboristerie ?

 

Ça y est. Vous avez sauté le pas ! Vous avez enfin décidé d’installer votre petite herboristerie à la maison. Cependant, vous ne savez pas trop comment ranger, classifier et organiser la multitude de pots, de plantes et autres accessoires qui se dressent face à vous.

Herbonata vole à votre secours. Dans cet article, nous vous expliquons comment bien organiser votre herboristerie maison.

 

Pourquoi avoir des plantes à la maison ?

C’est une question qui peut paraître bête et pourtant, les réponses sont nombreuses ! Que ce soit pour la qualité de l’air, pour la cuisine ou pour préparer des remèdes à base de végétaux, avoir des plantes chez soi ne peut avoir que du bon !

 

Se maintenir en bonne santé grâce aux plantes

Il existe de nombreux ouvrages qui vantent les effets positifs de certaines plantes sur la santé. Loin d’être basées sur des croyances, les connaissances transmises dans ses livres sur l’herboristerie proviennent de recherches scientifiques qui attestent de la véracité des propos présents dans ces ouvrages.

De ce fait, avoir des plantes médicinales à proximité voire dans sa maison ou son appartement peut être très utile. En effet, de nombreuses plantes possèdent des propriétés curatives et sont très efficaces pour lutter contre certaines maladies et certains symptômes.

 

 

De plus, le fait que leurs propriétés peuvent s’adapter aux multiples pathologies qui existent les rendent d’autant plus intéressantes. C’est un réel avantage de posséder des plantes à la maison. On peut s’en servir dès qu’il y a un problème de santé mineur ou des maux plus graves.

Les plantes sont de puissants alliés contre les maladies en tout genre. Elles permettent de soutenir la santé et la vitalité des individus qui les exploitent. Elles se consomment ou s’utilisent sous de nombreuses formes telles que :

• des huiles essentielles

• des tisanesdes élixirs

• des cataplasmes

• des crèmes

 

Il est également possible de combiner les plantes médicinales pour en faire des médicaments naturels plus développés et avec des effets puissants et très efficaces contre un grand nombre de pathologies et de maladies. Le tout est de bien savoir s’en servir et de se baser sur des manuels reconnus !

Heureusement, il existe de nombreux livres en vente dans les librairies et sur internet. Ces derniers apportent de nombreux conseils sur l’utilisation des végétaux, leurs effets, la posologie pour les tisanes, les élixirs...

Les plantes médicinales possèdent de nombreuses vertus pour l’homme et sont un très bon moyen de se maintenir en bonne santé. Il est intéressant d’en faire pousser chez soi ou d’en acheter régulièrement chez un herboriste, car elles peuvent toujours servir.

 

Un remède de la nature

Le grand avantage que possède la médecine traditionnelle ou la médecine alternative en se basant sur des remèdes provenant de plantes médicinales ? Ce sont des médicaments 100% naturels.

L’utilisation des plantes dans le cadre médical permet de se reconnecter à la nature tout en préservant sa santé et sa vitalité. En fait, en utilisant les plantes à des fins médicinales, on fait d’une pierre deux coups. Qui plus est, nous savons exactement ce que contiennent les solutions que l’on consomme.

Au lieu d’acheter des médicaments de synthèse (souvent chimiques), il est possible de fabriquer soi-même des solutions médicales naturelles en suivant les indications des manuels sur l’herboristerie.

 

 

En vous procurant des ouvrages écrits comme ceux de Maria Treben, Michel Pierre, Caroline Gayet et bien d’autres, vous apprenez de nombreuses choses sur les plantes et vous bénéficiez de guides faciles pour mettre au point des médicaments naturels.

Quoi de mieux que de s’instruire sur la nature et l’utiliser comme support contre les maladies ? C’est une expérience qui vaut vraiment la peine d’être tentée !

Dans un monde où tout nous déconnecte progressivement de la nature, l’utilisation des plantes médicinales devient réellement quelque chose d’avantageux pour soi-même.

Les plantes sont un lien direct entre vous et la nature qui vous entoure.

Il n’existe pas de remèdes plus naturels. Le plus souvent, les produits thérapeutiques à base de végétaux sont relativement simples à confectionner.

 

Son herboristerie prête en cas d’urgence

Comme dit précédemment, l’utilisation des plantes est en général simple et ne demande pas de compétences particulières. Reste à savoir où trouver les plantes médicinales qui servent à confectionner de bons remèdes.

Il y a deux principales manières de se procurer des végétaux.

• Vous pouvez les faire pousser directement chez vous

• Ou les achetez chez un herboriste ou sur une herboristerie en ligne

 

Herbonata est une herboristerie moderne qui propose des produits variés et un service de conseils sur les plantes médicinales. Accessible, le magasin est disponible physiquement dans la région parisienne à St-Germain-en-Laye et en ligne sur Herbonata.fr.

Partir à la cueillette est aussi une autre possibilité, mais cette alternative n’est pas possible pour tout le monde. Il faut avoir à proximité de grands espaces verts qui permettent aux plantes de se développer sereinement et naturellement.

Cependant il n’est pas difficile de faire grandir des plantes dans sa propre maison ou dans son appartement. C’est même la méthode la plus recommandée. Elle permet de réagir rapidement en cas de maladie bénigne.

En effet, si vous possédez votre propre herboristerie à la maison, vous pouvez vous soulager avant l’aggravation des symptômes.

Pour avoir la possibilité d’agir rapidement face à l’arrivée de n’importe quel symptôme, il est intéressant de faire pousser des plantes médicinales chez soi et de s’en servir régulièrement pour se maintenir en forme.

 

Comment conserver les plantes ?

La conservation des plantes est inhérente à la gestion d’une herboristerie maison. Sans une conservation rigoureuse des végétaux qui se trouvent chez vous, vous ne pourrez jamais les employer correctement et bénéficier pleinement de leurs vertus thérapeutiques !

 

Une herboristerie organisée : comment bien classer ses plantes pour mieux les utiliser

D’une manière générale, les plantes doivent être classées en groupes identifiables afin d’avoir un moyen clair et organisé d’identifier la diversité des plantes qui existent sur terre.

Cette classification à grande échelle doit aussi se faire dans votre propre maison avec vos propres espèces de plantes.

En effet, il est important de bien savoir quelles sont les plantes que vous faites pousser chez vous pour pouvoir les utiliser correctement et ne pas vous perdre entre les différentes sortes de végétaux qui vous entourent.

 

 

La bonne méthode à appliquer dès que vous commencez à cultiver des végétaux dans votre foyer est de les étiqueter de façon minutieuse afin de toujours savoir à quelle plante vous avez à faire.

Quand on veut disposer d’une herboristerie fournie chez soi, on peut rapidement se perdre dans les différentes variétés de plantes. Mais en ayant une herboristerie bien organisée, il est plus simple de s’occuper correctement de tous les végétaux.

De plus, une fois que les plantes ont poussé, certaines espèces vont devoir sécher pour être utilisées par la suite de manière efficace. Leur aspect va probablement changer et il sera plus difficile de les reconnaître et de les identifier une fois qu’elles sont sèches. On s’aperçoit ici aussi de l’importance de bien classer ses plantes avec des étiquettes pour chaque variété.

Avec une herboristerie organisée, l’utilisation des végétaux devient simple et vous les utilisez efficacement et de la bonne manière. Vous les connaissez mieux et vous restez attentif à la posologie de chaque médicament. On minimise tout simplement les erreurs de dosages et les erreurs de plantes lors de la réalisation des remèdes avec un étiquetage rigoureux.

 

Les bonnes pratiques de l’herboristerie dans le stockage des plantes

Les herbes sont des plantes aux propriétés médicinales. Dès que la plante est récoltée, elle commence à mourir et il en va de même pour tout ce qu’elle contient. Heureusement, il existe des moyens de préserver la plante pour qu’elle puisse être stockée et utilisée plus tard.

Cependant, vous devez stocker les matières végétales préservées pour qu’il n’y ait pas de perte supplémentaire de nutrition et pour que, quand vous allez les utiliser, vous disposez d’un maximum d’éléments nutritifs.

Pour les conserver de manière efficace, il existe plusieurs bonnes pratiques qu’il est bon d’assimiler rapidement. En effet, le mieux pour stocker les plantes médicinales est de les mettre dans un endroit sec et surtout à l’abri de la lumière. Une boîte en métal fera un parfait contenant. En revanche, les meubles en bois diminuent les pouvoirs de guérison des plantes.

Un deuxième conseil très important est de faire sécher les feuilles ou les plantes avant de les conserver de sorte à éviter le fait que l’humidité abîme les plantes. En effet, si votre plante médicinale reste humide une fois que vous l’avez récolté, elle va perdre beaucoup d’éléments nutritifs et les effets bénéfiques pour la santé seront de moins en moins visibles.

 

 

Outre l’idée de la boîte métallique, l’utilisation d’un sachet plastique est également une bonne idée. Le tout est de ne pas le laisser à la lumière. Assurez-vous aussi qu’il soit bien hermétique pour que vos végétaux soient parfaitement à l’abri.

Enfin, pour bien stocker ses plantes, il est important de bien étiqueter chaque rangement pour ne pas se perdre et bien identifier toutes les plantes une fois qu’elles ont séché et qu’elles sont prêtes à l’emploi.

Avoir une herboristerie bien rangée est d’une grande aide pour une conservation réussie et efficace des plantes médicinales.

 

Comment préparer soi-même ses plantes en herboristerie ?

Parfait, vous avez vos plantes, vous les avez parfaitement classées. Vous savez quel végétal offre quelles vertus. Maintenant, il faut savoir préparer ses mêmes plantes venue le jour de mettre au point vos remèdes 100% bio et 100% naturels.

 

Adapter la préparation aux plantes

L’avantage principal que l’on obtient lorsque l’on prend la peine de faire pousser des plantes médicinales dans sa propre maison ou son appartement est qu’on a de quoi se soigner directement sous la main.

En cultivant les végétaux, on se rapproche de la nature, on en apprend beaucoup sur les plantes et sur nous-même et on peut profiter de simples médiaux à n’importe quel moment. C’est très intéressant surtout quand on sait le potentiel de guérison incroyable des plantes.

En parcourant quelques articles sur internet ou en achetant des manuels sur l’herboristerie, on prend rapidement conscience des nombreux bienfaits que les plantes procurent à l’homme. Elles boostent notre santé et notre vitalité de manière naturelle.

De plus, on trouve facilement des recettes et des conseils pour bien réussir soi-même un grand nombre de préparations. En suivant les recommandations inscrites dans les ouvrages, vous bénéficiez d’un large choix de remèdes à base de végétaux.

Il existe de multiples préparations possibles à base de plantes médicinales. Chacune d’entre elles a ses spécificités et permet de lutter contre une maladie ou des symptômes en particulier. Mais que ce soit sous la forme d’huile essentielle, d’élixir, de pommade ou encore d’infusion, les plantes médicinales sont efficaces et sont très utiles pour soulager les maux qui vous gênent.

 

 

Mais pour chaque forme de remèdes, la manière de préparer les solutions est différente. En effet, certaines préparations sont simples à exécuter tandis que d’autres sont plus compliquées ou en tout cas demandent plus de temps. C’est le cas de la décoction qui se rapproche de l’infusion, mais qui possède quelques différences avec cette dernière.

Les décoctions sont des thés mijotés (et non infusés) qui sont parfaits pour extraire les propriétés des racines dures, des baies séchées, des écorces et des graines. Leur saveur est beaucoup plus forte que celle des infusions et elles sont également plus concentrées.

Pour réaliser une décoction, vous devez :

• placer les herbes dans de l’eau froide ;les faire mijoter doucement pendant environ 45 minutes ;

• filtrez dans un bocal d’un quart de litre (ne jetez pas les herbes). Une partie de l’eau s’est évaporée, de sorte que le liquide filtré ne remplira pas le bocal ;

• ajoutez de l’eau chaude (mais pas bouillante) supplémentaire sur les herbes dans la passoire jusqu’à ce que votre bocal soit plein.

 

Une fois que la décoction a fini de mijoter, vous pouvez infuser dans l’eau chaude des herbes à feuilles ou des fleurs plus délicates qui ne résistent pas à la longue période de cuisson, en filtrant à nouveau le mélange après 10 à 15 minutes supplémentaires.

À vous de jouer !

 

Bien préparer ses plantes permet de mieux les conserver

Bien conserver ses plantes est une chose importante quand on veut devenir un herboriste en herbe. Il peut être intéressant de transformer vos végétaux pour profiter d’une meilleure conservation.

C’est une des techniques qui fonctionne efficacement pour préserver toutes les qualités nutritives et tous les bienfaits que peuvent apporter les plantes médicinales. De plus, il existe de nombreuses façons de transformer les végétaux.

La méthode de base de la conversation consiste à congeler vos plantes. Il faut faire bien attention à soigneusement sécher vos plantes avant de les congeler et de les mettre dans un sachet à zip conçu spécialement pour la congélation.

La stérilisation est aussi une méthode qui peut s’avérer efficace pour conserver les plantes. Avec un stérilisateur, stérilisez vos bocaux avec vos plantes à l’intérieur pour préserver tous les effets des plantes médicinales quand vous allez les utiliser.

Pour conserver les principes actifs à l’origine des bienfaits qu’apportent les végétaux, il est également intéressant de la transformer en état liquide. En effet, en les changeant sous la forme de concentré hydroalcoolique (comme des teintures mères) ou encore sous la forme de sirops, vous augmentez fortement la longévité des effets des plantes médicinales.

En termes simples, une teinture mère est une simple combinaison d’un extrait botanique avec une quantité spécifique d’alcool. En général, elle contient la plus faible puissance possible de toute préparation homéopathique particulière.

 

 

Une teinture mère peut être extrêmement utile pour traiter divers problèmes de santé allant de légers à graves ; cependant, elle ne doit pas être utilisée sans l’avis d’un médecin homéopathe.

On peut aussi transformer ses plantes médicinales en macérats ou en baumes.

La macération est une technique d’extraction qui se fait à température ambiante. Elle consiste à immerger une plante dans un liquide (eau, huile, alcool, etc.) à l’intérieur d’un récipient hermétique, pendant une durée variable en fonction de la matière végétale et du liquide utilisé.

Avant d’être transformée, la plante doit être correctement lavée et séparée des matières étrangères telles que la terre végétale, les cailloux ou les roches, les mauvaises herbes et les matériaux non adaptés à l’extraction. La matière végétale peut être utilisée fraîche ou sèche selon le produit souhaité.

Les baumes à base de plantes, quant à eux, sont des pommades très efficaces et qui permettent une conservation longue durée de vos végétaux.

Il existe de nombreuses manières de conserver vos plantes médicinales. La transformation est très pratique et permet de préserver les plantes directement sous la forme de remèdes.

 

Le mot de la fin

Avoir des plantes médicinales à la maison permet d’avoir de quoi se maintenir en bonne santé toute l’année. Ce sont des remèdes naturels qui sont efficaces contre de nombreuses maladies d’où l’importance d’avoir son herboristerie prête en cas d’urgence.

Pour conserver efficacement ses plantes, il est important de bien organiser son herboristerie en classant tous les végétaux. De plus, il faut mettre en place les bonnes pratiques le plus vite possible.

Il est possible de préparer soi-même ses plantes et ainsi adapter la préparation en fonction des végétaux tout en faisant bien attention à préparer ses plantes pour mieux les conserver.

Toutefois, veillez toujours à consulter un docteur si vous souhaitez modifier votre traitement médical actuel par une alternative naturelle.

Aussi, si vous êtes enceinte ou allaitante, pensez à demander l’avis de votre médecin traitant avant de consommer un végétal quelconque à des fins médicales.