Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3€                                     

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Tisane Fumeterre - partie aérienne

Tisane Fumeterre - partie aérienne

Les vertus de la Fumeterre
Tisane Fumeterre - partie aérienne

Sommaire

Bienfaits de la Fumeterre

Point botanique de la Fumeterre

Point historique de la Fumeterre

Point pratique de la Fumeterre

 

Bienfaits de la Fumeterre

La Fumeterre est réputée pour son soutien aux fonctions d'élimination de l'organisme.

En effet celle-ci est traditionnellement utilisée pour contribuer à l'élimination par les reins. Elle soutient l'élimination hydrique, et ce, notamment par les voies urinaires.

Mais ses bienfaits ne se limite pas qu'à cela.

Elle est également réputée pour participer au maintien d'un foie sain et peut être associée à la feuille de Boldo et au Chrysanthellum.

Enfin, elle contribue aussi à maintenir une peau en bonne santé.

Grâce à ses propriétés, la Fumeterre entre dans la composition du concentré de plantes Peau d'Herbonata.

Le Saviez-vous ?

La fumeterre doit son nom à une ancienne croyance selon laquelle elle ne serait pas issue d'une graine mais plutôt des vapeurs de la terre. D'après Olivier de Serres, célèbre agronome du 17ème siècle, "son jus fait pleurer mes yeux comme la fumée".

 

Point botanique

La Fumeterre (Fumaria officinalis), Fiel de terre ou Pied-de-géline est une plante de la famille des Papavéracées. Cette famille comprend un grand nombre de plantes comme le Coquelicot ou le Pavot de Californie. Il existe plusieurs espèces de Fumeterre, mais une seule nous intéresse ici : la Fumaria officinalis. La Fumeterre (Fumaria officinalis) est une plante annuelle, qui germe dans un sol ou une terre contenant de la potasse. Cette plante pousse dans toute la France, et plus largement dans toute l'Europe, jusqu'à 1700 mètres d'altitude, tant que la terre le permet.

Elle peut occuper assez facilement un jardin. Ses feuilles sont d'une couleur vert-gris et sont finement lobées. Les fleurs de cette plante, pourpres, s'épanouissent de mars à août en petites grappes. Les fleurs produisent des graines. L'odeur de la Fumeterre (Fumaria officinalis) est caractéristique : elle sent la suie et le fumé, ce qui pourrait expliquer son nom.

La Fumeterre (Fumaria officinalis) est réputée pour ses bienfaits, ses propriétés et ses effets grâce à la présence de principes actifs. En effet, cette plante produit un alcaoïde, la fumarine, qui est à l'origine de ses vertus. Elle contient aussi des hétérosides (rutine, quércétine) et de l'acide fumarique, qui permettent son action.

 

Fumeterre biologique.

Nom latin : Fumaria officinalis

Famille botanique : Fumariacées

Organe : partie aérienne coupée

Origine : Maroc

Nom Arabe: Dum Ibina

 

Point historique

La Fumeterre (Fumaria officinalis) est une plante connue depuis des millénaires pour ses bienfaits, ses effets et ses propriétés. Dioscoride et Gallien l'évoquent parmi les plantes à connaître et à utiliser. Les médecins arabes vont aussi chanter les louanges des bienfaits de cette plante. Au Moyen Age, elle est surnommée "l'herbe à jaunisse" et est une référence.

Dans la croyance populaire, la Fumeterre (Fumaria officinalis) est une plante unique : elle ne nait pas d'une graine perdue dans le sol mais bel et bien de la fumée du sol. De là vient son nom : fume-terre. Son nom latin Fumaria officinalis signifie littéralement fume-terre officinale ou médicinale.

Dans les espaces ruraux, la Fumeterre (Fumaria officinalis) était surnommée "l'herbe de la veuve" car l'odeur forte de la plante pouvait faire pleurer même les yeux les plus secs.

On utilisait aussi la Fumeterre (Fumaria officinalis) dans des rituels magiques. En effet, les plantes étaient fréquemment utilisées. Cette plante-ci permettait, lorsqu'elle était brûlée, de se protéger des envoûtements.

 

Point pratique

C'est la partie aérienne coupée qui est utilisée dans la Fumeterre (Fumaria officinalis). Comme toutes les tisanes, la tisane de Fumeterre (Fumaria officinalis) est à consommer en dehors des repas. En effet, les plantes consommées lors du repas font moins d'effet et leur action est amoindrie, donc ne la prenez pas durant la digestion. Veuillez toujours respecter les indications d'utilisation des produits. La tisane se prépare avec de l'eau chaude. En effet, l'eau chaude permet d'extraire les propriétés et les bienfaits du Fumeterre (Fumaria officinalis).

 

Vous pouvez consulter, pour aller plus loin, quelques ouvrages : L'incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire d'Andreas Moritz et Nettoyer son foie et sa vésicule biliaire par des méthodes à la portée de tous de Clémence Lefèvre.

 

Conseils d'utilisation de la Fumeterre :

- En usage interne : infusion. Compter 1 à 2 cuillères à café de plantes pour une tasse (~ 250 ml) et faire infuser 10 min à couvert. Attention, cette tisane est amère ! Privilégiez des cures courtes (8 à 10 jours) que vous renouvellerez plusieurs fois si besoin. Ne pas dépasser 2 tasses par jour.

- En usage externe (compresses) : infusion. Compter 1 cuillère à soupe de plantes pour 125 ml d'eau et faire infuser 20 min à couvert. Appliquer 2 à 3 fois par jour en cas de problèmes de peau.

 

Précautions d'emploi : il est déconseillé de faire un usage prolongé ou à trop forte dose de la tisane de Fumeterre. Il est également recommandé de ne pas associer une cure de tisane de Fumeterre à la consommation de vin rouge, ni à l'absorption de sels de fer ou de tanins (Marie-Antoinette Mulot). 

 

Les indications données ici n’ont pas un but thérapeutique mais informatif. Elles s'appuient sur les usages traditionnels des plantes en herboristerie. Elles ne valent en aucun cas prescription médicale et ne peuvent se substituer à une ordonnance. Pour confirmer les usages de ce produit, veuillez prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

Nos articles conseillés

*
Fumeterre Bio - partie aérienne coupée

Fumeterre Bio - partie aérienne coupée

Herbonata
5,25 €