Service client : 09 81 10 38 08

Livraison Offerte à partir de 50€ d'achats | Frais de Port à partir de 3€                                     

Menu
Herbonata . Fiches conseils . Tisane Moringa - feuilles

Tisane Moringa - feuilles

Les vertus du Moringa
Tisane Moringa - feuilles

Sommaire

Bienfaits du Moringa

Point botanique du Moringa

Composants du Moringa

Histoire du Moringa

Utilisation du Moringa

 

Bienfaits du Moringa

Le Moringa aide à maintenir un taux normal de glucose.

 

Point botanique du Moringa oleifera

Le Moringa oleifera est une plante de la famille des Moringaceae. Dans certains pays, le Moringa est également nommé ben ailé. À la réunion et à l’île maurice, le moringa est appelé brède. À Madacascar, le moringa est appelé ananambo. En France, le moringa porte le nom de néverdier. Le moringa oleifera porte bien d’autres noms partout dans le monde.

Concernant son origine, le moringa prend ses racines en Inde et au Sri Lanka. Aujourd’hui cette plante s’est adaptée dans la majorité des terres tropicales du monde. Le moringa oleifera est un petit arbre qui mesure entre 10 et 12 mètres de haut. Les feuilles du moringa se tiennent sur les fines branches de l’arbre. Ses feuilles sont tripennées à l’allure plumeuse. De plus, les feuilles du moringa disposent de petites folioles elliptiques. Les fleurs du moringa oleifera sont odorantes et se présentent avec 5 pétales blancs. Le fruit du moringa contient une trentaine de graines de moringa. Les graines du moringa sont protégés par des coquilles qui s’apparentes à celles de la cacahuète. Les graines du Moringa seront éparpillées par le vent et l’eau du climat tropicale.

On cultive le moringa oleifera dans des milieux semi-arides, tropicales et subtropicales. Le Moringa n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour survivre. De plus, l’arbre du moringa est sensibles au froid, il peut mourir en cas de gel de sa souche. La récolte des différentes parties de l’arbre du moringa comme les graines ou les feuilles dépend de la saison sèche et de la saison pluvieuse. Les feuilles et les tiges du moringa sont communément récoltées au bout de 60 jours après le semis. Certaines productions de moringa oleifera récoltent les feuilles toutes les deux semaines.

 

Composants du Moringa

Le moringa est un arbre qui renferme des composants intéressants. Les graines et les feuilles du moringa sont particulièrement riches en nutriments. On utilise le plus souvent les feuilles en tisane et les graines en poudre. Ainsi, les graines et les feuilles de moringa oleifera renferment des vitamines, des minéraux, des omégas 3, des acides aminés essentiels et bien d’autres nutriments.

Des chercheurs en Afrique ont établis la composition des feuilles du moringa de Dakar. Les feuilles de moringa conteraient notamment des protéines, des glucides, du calcium, de la vitamine C et de la vitamine A. Concernant les graines de l’arbre de moringa, elles sont notamment composées en différentes vitamines comme le vitamine C et la vitamine B, et en oligo-éléments. L’huile de moringa est connue pour sa richesse en acide oléique. C’est l’huile végétale la plus concentrée en acide oléique avec l’huile de noisette et l’huile d’olive.

 

Histoire du Moringa

La plante de Moringa oleifera est connue pour ses bienfaits depuis 2000 ans avant JC en Inde. C’est une plante médicinale utilisée en pratique ayurvédique. En Égypte ancienne, le moringa était utilisé pour les bienfaits de son huile.

Chez les Grecs, le moringa était également apprécié pour ses bienfaits et le savoir de son utilisation a été transmis aux Romains. Le Moringa oleifera a poursuivi son expansion jusqu’à la Méditerranée grâce à la facilité d’adaptation de son arbre aux climats chauds.

Ces différents peuples utilisaient le moringa oleifera sous différentes formes : en poudre à ajouter à leurs plats, en tisane santé avec les feuilles, en huile à appliquer sur la peau et bien d’autres sortes de produit.

Pour palier à des problèmes de malnutrition, une ONG américaine en collaboration avec une ONG sénégalaise ont lancé le “Projet de récupération nutritionnelle des enfants, des femmes enceintes et des femmes allaitantes” en 1997 avec la distribution de poudre de moringa. La malnutrition de certains pays Africains serait causée par un faible apport en facteurs hématopoïétiques comme le fer, la vitamine B12 et les folates.  Aujourd’hui, l’Inde est le pays le plus producteur de feuilles, de fleurs, de la poudre en gélules de ses graines ou encore de l’huile de moringa oleifera. 

 

Utilisation du Moringa

Le Moringa oleifera est un produit utilisé sous différentes formes selon les bienfaits recherchés. Ainsi, on utilise différentes parties d’arbre comme les capsules, les feuilles, les graines, les fleurs ou les racines. On peut transformer certaines parties du moringa en une autre sorte de produit comme de la poudre pour des gélules ou de l’huile. 

En cuisine, le moringa peut être consommé cru ou cuit. On utilise les jeunes capsules et les feuilles de moringa oleifera en légumes et en salades. On peut sortir les graines de moringa de leurs capsules pour les consommer comme les pois ou en grillade. 

L’huile de moringa est de différents emplois. Ainsi, l’huile de moringa oleifera est utilisé comme complément alimentaire et comme produit pour des cosmétiques. En effet l’huile de moringa venant des graines mûres sont comestibles. On appelle cette huile “huile de ben” pour sa forte concentration en acide béhénique. Cette huile inodore ne rancit pas. 

La poudre de moringa est réalisée à partir des feuilles de l’arbre. On trouve la poudre de moringa directement en vrac ou en gélules. Pour fabriquer de la poudre de moringa oleifera, on broye les feuilles de moringa jusqu’à l’obtention d’une poudre fine. La poudre de moringa oleifera est un complément alimentaire apprécie pour ses bienfaits. Cette poudre peut être saupoudrée dans des plats ou directement avalée en gélules. 

Le moringa oleifera est une plante également consommable en tisane santé. On utilise les feuilles de moringa pour réaliser une infusion aux divers bienfaits. 

 

Conseils d'utilisation de la feuille de Moringa

En usage interne : infusion. Compter 1 cuillère à soupe rase de plantes par tasse (~ 250 ml) et faire infuser 10 min à couvert.

 

Précautions d'emploi : le Moringa n'a pas vraiment de contre-indications.

 

Les indications données ici n’ont pas un but thérapeutique mais informatif. Elles s'appuient sur les usages traditionnels des plantes en herboristerie. Elles ne valent en aucun cas prescription médicale et ne peuvent se substituer à une ordonnance. Pour confirmer les usages de ce produit, veuillez prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

 

Moringa Nom latin : moringa oleifera

Famille botanique : Moringaceae

Organe : feuille coupée

Origine : Inde

Nom Arabe: almurinja